24/11/2017 09:51 GMT+7 Email Print Like 0

Cambodge : le CNE répartit les sièges parlementaires du CNRP

 Le Comité national électoral (CNE) a soumis jeudi 23 novembre à l’Assemblée nationale du Cambodge la répartition des 55 sièges laissés vacants après la dissolution du Parti de sauvetage national du Cambodge (CNRP) par la Cour suprême du Cambodge. 


Le CNE attribue 41 sièges au FUNCINPEC, 6 sièges à la Ligue pour la démocratie, 5 sièges au Parti khmer anti-pauvreté, 2 sièges au Parti de la nationalité cambodgienne, et 1 siège au Parti du développement économique khmer, selon le secrétaire général adjoint du CNE, Som Sorida, cité par le Fresh News. 

Auparavant, le Parti khmer anti-pauvreté et la Ligue pour la démocratie ont annoncé ne pas vouloir en prendre possession, ce qu’ils ont également dit dans leur lettre au CNE. Les sièges restants seraient ainsi attribués au Parti du peuple cambodgien et au Parti du développement économique khmer. 

La Cour suprême du Cambodge a ordonné le 16 novembre la dissolution du CNRP et interdit à 118 membres dirigeants de cette formation d’exercer des activités politiques pendant une période de cinq ans pour avoir comploté avec les étrangers contre le gouvernement légal du royaume. 

Le Premier ministre Samdech Techo Hun Sen a réaffirmé mercredi 22 novembre, lors de sa visite à plus de 13.500 ouvriers et employés d’usine dans l’arrondissement Sèn Sok, à Phnom Penh, que le Cambodge continuera d’organiser les élections législatives le 29 juillet 2018 comme prévu. 

Selon l’Agence Kampuchea Presse (AKP), environ 8,38 millions de personnes inscrites pour les législatives de l’année prochaine. De ce nombre, 536.674 sont des nouveaux électeurs ajoutés à la liste électorale, soit 33% des 1.626.252 personnes qui devraient s’inscrire cette année. – VNA/VI