20/01/2017 07:22 GMT+7 Email Print Like 0

Cambodge : le chef du CNRP visé par un nouveau procès

Le Premier ministre cambodgien Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sen a délégué un avocat pour porter plainte pour diffamation contre le chef de l’opposition cambodgienne Sam Rainsy, a-t-on appris le 18 janvier de la presse cambodgienne.

Ky Tech, avocat du chef du gouvernement cambodgien, a indiqué qu’il allait déposer le 18 janvier une plainte en diffamation devant la Cour de première instance de Phnom Penh contre le président du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP) Sam Rainsy, a rapporté le Fresh News.

Selon l’avocat, le dirigeant cambodgien, avant son départ pour le Forum économique mondial de Davos, en Suisse, lui a permis d’agir en son nom pour intenter un procès contre Sam Rainsy qui a récemment accusé le Premier ministre d’avoir soudoyé une ancienne militante du CNRP nommé Thy Sovantha pour changer de parti et organiser des manifestation contre le CNRP.

Thy Sovantha a également déposé le 17 janvier une plainte en diffamation devant la Cour de première instance de Phnom Penh contre le chef du CNRP Sam Rainsy pour atteinte à l’honneur, et réclamé 250.000 dollars de dommages et intérêts.

La Cour de première instance de Phnom Penh avait condamné par contumace le  27 décembre 2016 le président du CNRP Sam Rainsy et deux de ses assistants pour falsifications de documents officiels.

Elle avait également demandé aux forces compétentes d’arrêter les accusés, dont Sam Rainsy, qui vit en exil depuis octobre 2015 pour échapper à une arrestation dans une affaire distincte de diffamation, pour qu’ils purgent leur peine conformément aux prescriptions de la loi. – VNA/VI