20/08/2019 12:51 GMT+7 Email Print Like 0

Australia Financial Review : le Vietnam séduit les investisseurs australiens

A la veille de la visite du 22 au 24 août au Vietnam du Premier ministre australien Scott Morrison, l’Australia Financial Review a publié un article du journaliste Michael Smith, lequel a affirmé que le Vietnam séduisait les investisseurs australiens.

Michael Smith a souligné que le Vietnam était une nation de 97 millions d’habitants en plein essor en maintenant une croissance de plus de 6% depuis l’an 2000. Une main-d’œuvre bon marché, une population jeune, des normes élevées en matière d’éducation et des politiques gouvernementales offrant des réductions fiscales et d’autres privilèges aux entreprises internationales, ont entraîné une forte augmentation des investissements directs étrangers. Le Vietnam a accordé des licences d'investissement à plus de 1.720 projets au cours des six premiers mois de l'année, en hausse de 26%.

L’article a cité le cas de Wes Maas qui figure parmi les investisseurs australiens attirés par la politique d’ouverture du gouvernement, les accords de libre-échange et la main-d’œuvre peu coûteuse et efficace. Son usine de 315 millions de dollars australiens, qui emploi 320 personnes, dont 45 ingénieurs, a été inaugurée le mois dernier. Maas a déclaré que la principale attraction était de trouver une main-d'œuvre qualifiée pour des étapes de fabrication de matériel minier souterrain qui sera exporté dans le monde entier.

Le groupe australien SunRice a acquis une usine de transformation de riz dans le sud du pays. Il a mis en place des programmes de sélection et collabore avec des agriculteurs locaux pour introduire des pratiques de culture plus durables et plus avancées.

« En s’insérant dans une chaîne d’approvisionnement intégrée au Vietnam, nous avons accès à des marchés auxquels nous n’avons pas accès depuis l’Australie », a déclaré le directeur général de SunRice, Rob Gordon, ajoutant que l’usine de transformation de riz d’une capacité de 260.000 tonnes au Vietnam a désormais un rôle clé dans les projets du groupe visant à promouvoir sa marque.

Par ailleurs, l’essor du tourisme au Vietnam et la montée des classes moyennes font augmenter la demande de produits australiens.

Robert Ameln dirige les opérations locales de Food Source International, un groupe du Moyen-Orient important des produits australiens. Selon lui, les Vietnamiens consomment beaucoup de porc, de poulet et de bœuf et beaucoup aiment des produits australiens. Chaque année, sa société vend environ 70 tonnes de produits australiens au Vietnam.

Le géant australien de la logistique, Linfox, investit également au Vietnam. La société, présente au Vietnam depuis 13 ans, a ouvert un site de 100.000 mètres carrés plus tôt cette année dans le nord du pays. C'est l'un des plus grands centres d'entreposage et de distribution du nord du Vietnam. C'est le double de tout ce que Linfox a en Australie.

Il y a toutefois des inconvénients, car l'infrastructure du pays a du mal à suivre le rythme des demandes d'une classe moyenne en pleine croissance. Le pays devra dépenser plus d'argent en infrastructures portuaires et électriques, selon des investisseurs australiens.

L'Australie a exporté pour 5 milliards de dollars australiens de marchandises vers le Vietnam en 2018. Elle a importé pour 6,1 milliards de dollars australiens la même année. Malgré la hausse des investissements étrangers au Vietnam, la contribution de l'Australie reste modeste. Selon ANZ, le Vietnam représente 0,1% du total des investissements australiens à l'étranger. -VNA/VI