04/11/2017 09:19 GMT+7 Email Print Like 0

Attirer les capitaux des économies membres de l'APEC pour les infrastructures

 Le ministère vietnamien des Finances, président du processus des ministres des Finances de l’APEC (FMP) en 2017, a proposé quatre thèmes prioritaires lors de la récente 24e Conférence des ministres des Finances de l’APEC et les réunions connexes (FMM). 

Il s’agit de l’investissement à long terme dans l’infrastructure, de l’érosion de la base d’imposition et du transfert de bénéfices (BEPS), du financement et de l’assurance contre les risques de catastrophe (DRFI), et de l’inclusion financière, a précisé 

Ces propositions concrétisent le thème national "Créer un nouveau dynamisme, cultiver un avenir commun" proposé par le Vietnam en l’Année de l’APEC 2017 et adhèrent aux programmes d’action de Cebu adoptés en 2015 par les ministres des Finances de l’APEC, a-t-il indiqué. 

La 24e FMM s’est achevée le 21 octobre à Hôi An (Centre) par une Déclaration ministérielle conjointe exprimant l’engagement des ministres à continuer de coordonner les réformes fiscales, monétaires et structurelles pour parvenir à une croissance forte, durable, équilibrée et inclusive, a-t-il fait savoir. 

Les ministres des Finances ont également réaffirmé que le FMP offre un forum actif pour renforcer la coopération en matière de politiques et l’échange d’expériences entre les économies de la région, a-t-il poursuivi, ajoutant que les contenus convenus par les ministres des Finances seront rapportés aux dirigeants économiques de l’APEC 2017. 

L’investissement à long terme dans l’infrastructure et l’inclusion financière seront deux contenus importants qui seront synthétisés dans le Rapport sur la croissance économique, financière et sociale inclusive et soumis aux dirigeants de l’APEC lors de leur sommet. 

Concernant l’investissement à long terme dans l’infrastructure, la conférence a affirmé l’importance de mobiliser des investissements à long terme dans l’infrastructure : à côté de l’investissement public, les sources de financement du secteur privé constituent une solution importante au développement d’infrastructures de qualité. 

Ce contenu est significatif pour le Vietnam, dont la demande de capitaux pour le développement d’infrastructures durant la période 2016-2020 est estimée à environ 480 milliards de dollars, alors que le budget ne peut répondre à une partie de la demande, a expliqué le ministre Dinh Tiên Dung. 

En ce qui concerne l’inclusion financière, l’accent de cette année est mis sur le développement des services financiers pour le secteur agricole et rural, a-t-il poursuivi. 

La 24e FMM a souligné la nécessité d’améliorer l’accès aux services financiers des gens, des ménages, des micro, petites et moyennes entreprises travaillant dans le secteur agricole et rural, la considérant comme une solution importante contribuant à réduire l’écart de revenus et à promouvoir la restructuration de l’agriculture et le développement durable, a-t-il indiqué. 

Les résultats de la 24e FMM contribueront à donner un nouvel élan à l’intégration économique régionale, à renforcer la connectivité régionale dans la région Asie-Pacifique et à atteindre l’objectif de "créer un nouveau dynamisme, cultiver un avenir commun" fixé par les dirigeants de l’APEC pour 2017, a-t-il conclu. 

Établi en 1989 pour améliorer la croissance économique et la prospérité pour la région et pour renforcer la communauté Asie-Pacifique, l’APEC compte 21 économies membres, lesquels représentent près de 60% du PIB mondial et environ 47% du commerce mondial. 

Le Vietnam est devenu membre de l’APEC en 1998. Le pays, hôte de l’Année de l’APEC 2017, a organisé avec succès l’APEC 2006, qui a adopté la Déclaration de Hanoi pour la mise en œuvre des objectifs de Bogor et améliorer la coopération au sein de l’APEC. – VNA/VI