03/10/2019 09:12 GMT+7 Email Print Like 0

Atelier de formation pour faire face à la violence à l’égard des femmes migrantes


Des participants de l'atelier de formation. Photo : VNA
Un atelier de formation intitulé « Réponse à la violence à l’égard des femmes migrantes pour les diplomates vietnamiens » a débuté le 2 octobre à Hanoï.

Cet atelier de formation de deux jours est organisé par le ministère des Affaires étrangères, en collaboration avec l'Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU Femmes). Il réunit une centaine de diplomates vietnamiens, dont la majorité iront travailler à des représentations du Vietnam à l’étranger dans les temps à venir.

L’atelier a pour objet d’améliorer les compétences des diplomates vietnamiens en matière de protection du citoyen, notamment d’assistance des femmes migrantes victimes de la violence.

Koen Duchateau, responsable du Développement et de la Coopération à la Délégation de l'Union européenne (UE) au Vietnam, a affirmé que l’atelier permettrait de discuter des mesures de réponse à la violence à l’égard des travailleuses migrantes à l’étranger.

Selon Melissa Alvarado, directrice du programme de lutte contre la violence à l’égard des femmes au bureau régional de l’ONU Femmes en Asie-Pacifique, les travailleuses migrantes contribuent considérablement à l’économie du pays d’accueil comme celle du pays d’origine mais la majorité d’entre elles sont confrontées à d’innombrables difficultés et seront plus vulnérables si elles sont victimes de la violence et de l’abus dans toutes les étapes du processus de migration.

L’atelier de formation est une activité dans le cadre du programme « Safe and Fair : Réaliser les droits et les opportunités des travailleuses migrantes dans la région de l’ASEAN ». Ce programme fait partie de l’initiative pluriannuelle Spotlight mise en place par l’UE et l’ONU dans le but d’éliminer toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles. -VNA/VI