21/09/2018 09:45 GMT+7 Email Print Like 0

ASOSAI 14 : partage d’expériences sur l’audit environnemental

Le 7e symposium ayant pour thème «Audit environnemental pour le développement durable » a eu lieu ce jeudi 20 septembre à Hanoï, dans le cadre de la 14e Assemblée de l'Organisation asiatique des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ASOSAI).

Prenant la parole en tant que nouveau président de l’ASOSAI  pour le mandat 2018-2021, l’auditeur général du Vietnam Ho Duc Phoc a estimé que l’environnement est et sera une question brûlante du monde et la première attention de chaque pays. Les défis de l’environnement sont de plus en plus importants, menaçant le développement des pays. Alors, la mission de l’audit environnemental pour le développement durable est très lourde, a-t-il souligné.

«Face à cette situation, l’Audit d’Etat du Vietnam a concentré et concentre ses efforts dans l’audit environnemental. Depuis 2010, il mène annuellement cinq audits environnementaux concernant la gestion forestière et foncière, l’eau propre, les déchets, l’exploitation minière et la basse teneur en carbone. ». Il a souhaité écouter les audits performants partager leurs expériences dans ce domaine et stimuler leur coopération commune.

A propos du rôle de l’audit dans la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable, le secrétaire général du Comité d’audit de l’Indonésie, Bahtiar Arif, a indiqué que son pays avait promulgué l’arrêté présidentiel No59 de 2017 sur la mise en œuvre de ces objectifs dans l’ensemble du pays, le maintien et la garantie des ressources et de la compétence nécessaire. L’Indonésie a coopéré avec l’audit des Pays-Bas, de l’Europe et d’autres pour planifier ses objectifs nationaux.

Pour sa part, l’audit d’Etat de Malaisie a créé en 2008 un bureau de l’audit environnemental. Ces dix dernières années, l’audit d’Etat de Malaisie a effectué plus de 50 audits sur les questions environnementales au niveau fédéral et sous fédéral, a fait savoir Khan Bin Abdullah Khan.

Il a aussi cité des défis en la matière comme la pénurie d’informations, les difficultés dans le règlement des questions en suspens, dans la conformité des normes entre les pays, dans la persuasion du gouvernement d’appliquer les normes internationales.

Lors du symposium, des représentants des audits des pays ont présenté les interventions et discuté du processus, des règlementations, des méthodes… de l’audit environnemental dans la relation avec le développement durable. -VNA/VI