07/04/2018 07:06 GMT+7 Email Print Like 0

Arrestation de Phan Van Vinh, ancien chef du département général de la police

L’ancien lieutenant-général Phan Van Vinh, ancien chef du département général de la police du ministère de la Sécurité publique, a été arrêté pour « abus de position et de pouvoir lors d'une mission publique" concernant une chaine de jeux de hasard en ligne majeure.

Selon l'annonce officielle du ministère de la Sécurité publique, le 6 avril, l’agence d’investigation de sécurité publique de la Police de la province de Phu Tho (Nord) a pris une décision sur l’ouverture d’une procédure judiciaire et l’émission d’un mandat d’arrêt pour la mise en détention provisoire pendant quatre mois contre Phan Van Vinh, né en 1955 et domicilié dans le quartier de Vi Hoang de la ville de Nam Dinh, province de Nam Dinh (Nord) pour « abus de position et de pouvoir lors d'une mission publique"
en vertu de la clause 3, article 281 du Code pénal de 1999. Il est accusé d'être impliqué dans l’affaire «Utiliser internet pour s'approprier des actifs, organiser les jeux de hasard, jouer aux jeux de hasard , commercialiser illégalement des factures et blanchir de l'argent dans la province de Phu Tho et dans d'autres villes et provinces ».

Le même jour, le président du Vietnam a signé une décision pour retirer le titre de fonctionnaire de la Sécurité publique populaire à Phan Van Vinh.
L’agence d’investigation de sécurité publique de la Police de Phu Tho mène une enquête approfondie sur l’affaire.

Le 11 mars dernier, l’agence d’investigation de sécurité publique de la Police de la province de Phu Tho a pris une décision sur l’ouverture d’une procédure judiciaire et l’émission d’un mandat d’arrêt contre l’ancien général de brigade Nguyen Thanh Hoa, ancien directeur du Département de police contre la criminalité liée aux hautes technologies (C50) du ministère de la Sécurité publique, pour « organisation de jeux de hasard » concernant cette affaire.

La police a récemment annoncé que Phan Sao Nam (né en 1979, président du conseil d'administration et directeur de la VTC Online Telecommunications Company - VTC online) et Nguyen Van Duong (né en 1975, président du Conseil des membres de la Hi-Tech Security Development and Investment Ltd. Co. - CNC), sont accusés d'être les cerveaux de la derrière l'anneau de jeux de hasard en ligne. Pendant ce temps, Hoang Thanh Trung (né en 1978), directeur adjoint de la Nam Viet Investment Development Service Co. Ltd et ancien directeur de la VTC Technology and Digital Content Company – VTC Intecom) était très impliqué dans cette affaire.

Leur crime a été soutenu par beaucoup de personnes, a indiqué la police.

Au 14 mars dernier, l'organisme d'enquête avait poursuivi en justice 83 personnes. Parmi eux, 41 personnes ont été poursuivies pour avoir organisé des jeux de hasard, 38 pour des jeux de hasard, quatre pour avoir illégalement commercialisé des factures, deux pour avoir blanchi de l'argent et une autre pour utiliser internet pour s'approprier des actifs.

Selon les enquêtes préliminaires, l'argent versé via les passerelles de paiement légales et illégales dépassait 9.583,2 milliards de dongs, dont plus de 9.296 milliards  via des cartes de télécommunication prépayées et des cartes de jeu, représentant 97% du montant total. Environ 168 milliards de dongs ont été envoyés à partir de comptes bancaires. -VNA/VI