20/01/2018 12:28 GMT+7 Email Print Like 0

APPF-26 : première séance plénière sur la sécurité et la politique

 Dans le cadre de la 26e conférence annuelle du Forum parlementaire Asie-Pacifique (APPF-26), la première séance plénière sur la sécurité et la politique a eu lieu vendredi à Hanoi. 


Prenant la parole à cette séance, la vice-présidente permanente de l'Assemblée nationale (AN) vietnamienne Tong Thi Phong a souligné l'évolution rapide et complexe de la situation régionale et internationale. L'augmentation de l'utilisation d'armes de destruction, des différends territoriaux, du terrorisme, de la criminalité transnationale, des défis sur la cybersécurité, l'inégalité, l'immigration, les épidémies, les catastrophes naturelles influencent gravement sur la stabilité et le développement de nombreux pays membres de l'APPF. 

Selon elle, c'est le moment où l'APPF doit continuer de valoriser son rôle et de contribuer à maintenir la paix, la sécurité, la stabilité, la coopération et le développement dans la région. 

Dans un monde globalisé et numérisé, l’APPF doit jouer le rôle selon sa fonction pour renforcer la coopération internationale basée sur le droit international. Les parlementaires doivent inciter les gouvernements à intensifier leur coopération efficace afin de faire face aux défis traditionnels et non traditionnels, notamment la non-prolifération des armes de destruction massive, la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale, la garantie de la sécurité des ressources en eau, de la sécurité alimentaire et énergétique, le renforcement de la sécurité maritime et la cybersécurité. L’Asie-Pacifique doit jouer le rôle principal dans le maintien de la paix, de la stabilité dans la région et le monde, accélérer le dialogue, la coopération, la construction de la confiance, le respect des droits internationaux et des normes communes. 

Lors de la séance plénière, les délégués ont discutés des thèmes tels que le renforcement de la diplomatie parlementaire pour la paix, la sécurité et la prospérité dans la région et le monde, la lutte contre le terrorisme international et la criminalité transnationale. 

Selon le vice-président de l’AN vietnamienne Do Ba Ty, les parlements doivent jouer le rôle actif dans l’édification d’un environnement pacifique basé sur la loi. L’APPF doit être pionnier dans la consolidation du système multilatéral ouvert, libre, transparent, inclusif et basé sur des règlements. 

Selon le vice-président du Conseil représentatif du peuple (Chambre basse) d'Indonésie Fahri Hamzah, chef de la délégation indonésienne, les membres de l’APPF doivent réaliser la diplomatie parlementaire car les habitants sont en train de vivre dans un monde où les conflits sont plus susceptibles de se produire. 

"Chaque pays doit renforcer la coopération, supprimer les différences et partager des questions d’intérêt commun", a déclaré le vice-président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine, Chen Zhu. 

Selon le vice-président de l’AN laotienne Sengouance Sayalat, les parlementaires doivent s’intéresser à la sécurité et à la stabilité de la région, superviser la politique extérieure de chaque nation, pour garantir un environnement pacifique. Les parlements membres doivent intensifier le mécanisme de dialogue, l’échange des informations et l’échange entre les peuples des pays. 

En outre, plusieurs pays sont en train de faire face au terrorisme et à la criminalité transnationale tels que le trafic de drogue, la traite humaine, le blanchiment d’argent, etc. 

Pour soutenir les gouvernements dans l’application des politiques de lutte contre la criminalité, les parlementaires doivent jouer le rôle de passerelle entre la population et les autorités, a partagé le sénateur canadien Joseph Day. -VNA/VI