10/11/2017 10:59 GMT+7 Email Print Like 0

APEC : Promouvoir l’égalité de sexes et donner les droits aux femmes

Créé en novembre 1989, le Forum de coopération économique pour l’Asie-Pacifique est un forum économique ouvert visant à faciliter la croissance économique, les échanges commerciaux et l’investissement entre les économies membres sur la base volontaire. Ce forum est ouvert à tous le pays et aux autres régions dans le monde.

L’APEC compte 21 membres qui représentent 52% de la superficie territoriale, 59% de la population, 70% des ressources naturelles du monde et participent à presque 57% du GDP mondial et environ 50% du commerce international.

L’égalité des sexes est considérée par les dirigeants de l’APEC comme une question traversant tous les secteurs et forums de l’APEC. Le Réseau des femmes dirigeantes de l’APEC (WLN) est créé en 1996 et réunit les femmes dirigeantes des secteurs public et privé des économies membres afin de soumettre aux dirigeants de l’APEC les recommandations politiques sur le renforcement de la participation des femmes et le respect de la question du genre dans tous les domaines de l’APEC.

La première conférence ministérielle sur les femmes a été organisée en 1998 à Makati aux Philippines. Elle a reconnu la sphère et le niveau des complications concernant les problèmes auxquels devaient faire face les femmes. Les conférenciers ont fourni aux dirigeants de l’APEC les recommandations sur l’insertion de l’égalité des sexes à travers une approche de manière efficace, systématique et intégrale concernant la participation des femmes aux démarches et activités principales de l’APEC. Ainsi, le “Cadre pour l’intégration des femmes dans l’APEC” a été promulgué en 1999 et le Groupe consultatif ad hoc sur l’intégration des femmes (AGGI) a été fondé afin d’aider la mise en œuvre de ce Cadre.

En 2002, l’AGGI a été perfectionné pour devenir le Réseau des points focaux pour l’égalité des sexes (GFPN) qui avait pour but de promouvoir l’intégration des femmes et de maintenir les acquis.

Le Vietnam représenté par le Comité national pour les progrès des femmes vietnamiennes a présidé et organisé avec succès la conférence du GFPN en 2006 dans la ville de Hôi An, province de Quang Nam (Centre) lorsqu’il accueillait le Sommet de l’APEC.

Lors des réunions au Pérou en 2008, le GFPN a évalué les difficultés et efficacités des femmes lorsqu’elles devenaient un facteur contribuant à l’économie. Il a decidé d’intensifier leur participation aux politiques commerciales et d’exportation.

Pour représenter les droits complets des femmes dans les secteurs concernés, le WLN a présenté les recommandations sur sa participation aux sessions des groupes de travail de l’APEC et la nomination des femmes représentant des économies membres au Conseil consultatif d’affaires de l’APEC (ABAC) depuis 2008.

Cette même année, reconnaissant les potentiels des technologies qui multipliaient les opportunités pour les femmes, le WLN a appelé les groupes de travail de l’APEC sur les ressources de développement humain (HRD) et sur les télécommunications et informations (TEL) à élaborer un plan d’action afin de progresser l’éducation des sciences, technolgies, technologies de l’information et de communication ainsi que des savoir-faire de l’entreprise pour les femmes et les filles dès l’école.

L’APEC continue à encourager les politiques de promotion de l’extension des technologies avancées et des services aux PME dirigées par les femmes. Le Centre du réseau d’information sur les femmes en Asie-Pacifique (APWINC) a offert la formation sur l’e-biz (e-business) à 340 directrices exécutives, décideuses et femmes d’affaires en Indonésie, en République de Corée, aux Philippines, à Singapour et au Vietnam pour qu’elles puissent établir des connaissances et compétences dans l’e-biz afin de créer de nouvelles opportunités d’affaires via le réseau.

En 2011, en raison des besoins de promotion de l’insertion de l’égalité des sexes et de l’approche intégrale sur les femmes participant à l’APEC dans le sens d’intensifier le développement de la coopération, l’alignement économique multisectoriel pour créer de nouvelles opportunités économiques aux femmes, le Sommet de l’APEC sur la femme et l’économie (WEF) organisé à San Francisco aux États-Unis, a officiellement établi un nouveau mécanisme perfectionné baptisé le Forum sur les femmes et l’économie dans l’APEC (WEF).

C’était aussi en 2011, face aux besoins de création de nouvelles opportunités économiques aux femmes en période de développement que l’APEC continuait à développer le GFPN en coopérant avec le WLN en vue d’établir un nouveau mécanisme plus élevé au niveau du partenariat public-privé afin d’insérer et d’intensifier les influences des questions sur la femme dans l’APEC. Il s’agit du groupe sur le Partenariat politique sur les femmes et l’économie (PPWE).

Le Sommet de l’APEC sur les femmes et l’économie en septembre 2011 aux États-Unis et l’adoption de la Déclaration de San Francisco constituent des jalons importants pour la détermination des domaines prioritaires destinés à améliorer l’intégration économique des femmes comprenant l’augmentation de l’accès aux fonds, au marché et de la direction des femmes.

En 2012, l’APEC WEF, organisé en Russie, a valorisé l’importance des contributions des femmes à l’économie innovante, aux opportunités d’affaires et aux ressources humaines.

En 2013, l’APEC WEF, organisé en Indonésie, a mis l’accent sur la nécessité d’investir dans les réformes structurelles, de fonds, de la main-d’oeuvre, des infrastructures, des technologies de l’information et de la télécommunication et du progrès des femmes dirigeantes des PME pour atteindre des réalisations considérables concernant la participation des femmes à l’économie.

En 2014, l’APEC WEF, à Pékin en Chine, a identifié trois domaines principaux pour exploiter les atouts des femmes pour la prospérité de l’Asie-Pacifique : les femmes et le développement vert, les femmes et la coopération commerciale régionale, l’appui politique et économique aux femmes. Ce forum a proposé des actions dans les années à venir pour aboutir à des résultats efficaces.

La même année, le Vietnam a organisé à Hô Chi Minh-Ville un cours de formation aux femmes entrepreneurs du secteur de l’exportation de services des PME des 10 économies membres. C’était une initiative du Vietnam. La plupart des participantes venaient d’associations des PME, des femmes ou étaient directrices de PME dans l’APEC. Cette formation permettait aux femmes de fournir des services aux PME grâce aux  compétences et techniques d’amélioration de la compétitivité de l’entreprise, d’accéder au marché global et de partager les expériences entre les femmes d’affaires sur l’exportation des services au marché international.

Dans le cadre de l’Année de l’APEC 2017, en tant que pays hôte, le Vietnam a organisé les 26 et 27 septembre avec succès le Forum sur les femmes et l’économie dans la ville de Huê, province de Thua Thiên-Huê (Centre).

Prenant la parole, la vice-présidente de la République, Dang Thi Ngoc Thinh, a apprécié et félicité les contributions importantes du mécanisme de coopération sur les femmes et l’économie de l’APEC ces derniers temps, des acquis de l’APEC dans le maintien du rôle de l’Asie-Pacifique qui représentent la force motrice de la croissance et de l’alignement économique global, la promotion de la prospérité, de la croissance durable, innovante et inclusive.

Quant à la vice-ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Hông Lan, qui a affirmé que le Forum de l’APEC sur les femmes et l’économie 2017 continuait à contribuer aux réalisations et aux efforts communs à l’égard de l’attribution des droits aux femmes dans l’intégration économique.

Sous le thème “Intensifier l’intégration et rehausser la capacité économique des femmes dans un monde en changement”, et trois priorités : promouvoir l’égalité des sexes pour une croissance économique inclusive ; améliorer la compétitivité et la créativité des micros, petites et moyennes entreprises appartenant à des femmes ; réduire l’écart entre les sexes dans le développement des ressources humaines, le forum de cette année a présenté, présente et présentera des propositions d’initiatives, à lui-même et à l’économie, de l’APEC en général et au Sommet de l’APEC Vietnam 2017 en particulier.

Le point d’orgue du Forum sur les femmes et l’économie de l’APEC 2017 consiste en l’initiatie du Vietnam intitulée “Renseignement sur l’égalité des sexes au sein de l’APEC”. Ce document présente la guide sur l’insertion dans le sens de l’approche à l’égalité et de la responsabilité qui demeurent le point capital des politiques, programmes, projets, l’agenda et du plan d’actions de l’APEC.

Cette initiative du Vietnam hérite des principes sur la base du Cadre d’intégration des femmes au sein de l’APEC de 1999. L’élaboration de cette initiative est une contribution active du Vietnam dans l’Année APEC 2017 qui a reçu le soutien et l’appréciation des membres du PPWE.

Grâce aux contributions efficaces, l’initiative du Vietnam a été adoptée et a reçu l’unanimité pour sa mise en oeuvre. Les ministres/chefs de délégation ont affirmé que c’était un outil important pour réaliser les programmes et politiques sur l’égalité des sexes au sein de l’APEC. Ils ont engagés à collaborer avec d’autres forum de l’APEC pour promouvoir l’insertion du genre des décideurs politiques.

La délégation vietnamienne a proposé l’ajustement des activités liées à l’application du “Renseignement sur l’insertion des sexes au sein de l’APEC”. Les Philippines se sont mises d’accord de coopérer avec le Vietnam et le Secrétariat de l’APEC pour déterminer les contenus nécessaires à introduire dans le Plan stratégique.

En outre, lors des réunions à Huê, le PPWE a approuvé les critères et les moyens d’approche au Fonds sur les femmes et l’économie de l’APEC qui verra le jour en 2018. Ce fonds deviendra une ressource financière pour réaliser les projets et initiatives d’accélération de l’autonomisation des femmes.

Lakshmi Puri, directrice exécutive adjointe d’ONU Femmes affirme que les économies de l’APEC doivent faire davantage pour donner des droits aux femmes et aux filles en vue de promouvoir l’économie de l’APEC. Les femmes se verront attribuées des droits et opportunités de travail plus égalitaires. Attribuer les droits aux femmes est un investissement intelligent et important. Les femmes doivent être placées au centre du débat pour apporter des valeurs spéciales à notre économie. Mme Puri a indiqué les objectifs de développement durable à l’horizon 2030 et a abordé la participation égalitaire et complète des femmes à l’économie. Attribuer les droits aux femmes est considéré comme une condition sine qua non pour le développement durable.- CVN/VNA/VI