06/11/2017 17:08 GMT+7 Email Print Like 0

APEC 2017 : Positionnement et vision du Vietnam dans un monde globalisé

Dans un monde en pleine transformation, le Vietnam accueillera pour la deuxième fois en 11 ans les dirigeants de 21 économies de l’Asie-Pacifique dans la ville côtière de Dà Nang, dans l’espoir de susciter un nouvel élan en faveur de la coopération, de la connectivité, la croissance durable, innovante et inclusive de l’APEC.

En tant qu’hôte de l’Année de l’APEC 2017, le Vietnam assume la responsabilité d’œuvrer avec d’autres économies membres pour matérialiser la vision stratégique d’un APEC au développement durable et inclusive au XXIe siècle, cultiver une communauté d’Asie-Pacifique pacifique, stable, dynamique, soudée et prospère.

Proactif et actif dans l’intégration économique internationale

Si l’adhésion du Vietnam à l’ASEAN en juillet 1995 est considérée comme une percée dans son processus d’intégration économique internationale, devenir officiellement le 150e membre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en janvier 2007 a marqué l’intégration intégrale du pays situé au sud-est de la péninsule indochinoise dans l’économie mondiale.

Le Vietnam fait partie désormais de toutes les grandes organisations internationales. Le pays a participé, négocié et signé 15 accords de libre-échange (ALE), y compris des ALE avec des partenaires stratégiques tels que le Japon, l’UE, le Partenariat transpacifique (TPP) et le Partenariat économique régional global (RCEP). Il a également établi des cadres de partenariat stratégique, de partenariat global avec toutes les puissances du monde.

Le Vietnam a rejoint l’APEC en 1998. Actuellement, les membres de l’APEC représentent 78% des investissements directs étrangers au Vietnam, 75% de ses échanges commerciaux et 79% des arrivées internationales au pays. Environ 80% des étudiants vietnamiens étudient dans les économies membres de l’APEC. 13 membres de l’APEC sont des partenaires stratégiques ou partenaires intégraux du Vietnam.

La réforme et l’intégration internationale ont apporté des changements spectaculaires au Vietnam. D’une économie sous-développée, le Vietnam est devenu aujourd’hui un pays à revenu moyen qui possède une économie de marché et poursuit son développement dynamique et son intégration de plus en plus profonde. Le processus d’intégration internationale lui a ouvert de nombreuses opportunités de marché, attiré des flux de capitaux étrangers, de technologies et de savoir-faire, et opère une élévation notable du niveau de vie des Vietnamiens.

“Peuplé de près de 100 millions d’habitants et fort d’un taux de croissance annuelle de plus de 6% au cours des 30 dernières années, le Vietnam est devenu un marché attractif avec un pouvoir d’achat croissant, une classe moyenne représentant plus de 10% de sa population et en plein essor”, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuan Phuc lors de la 23e conférence internationale sur l’avenir de l’Asie tenue sur thème “Globalisme à la croisée des chemins - le prochain mouvement de l’Asie”, le 5 juin dernier à Tokyo, au Japon.

Dans la tendance actuelle de la mondialisation, le Vietnam est déterminé à construire un gouvernement facilitateur, à créer des opportunités pour le développement du pays en renforçant l’intégration internationale et en participant aux structures de gouvernance mondiales, en promouvant le rôle dynamique du secteur privé et sa capacité à participer aux chaînes de valeur mondiales fondées sur la productivité et la capacité d’innovation de l’économie.

L’organisation de l’année 2017 de l’APEC – le plus important événement multilatéral des affaires étrangères du Vietnam pour l’ensemble du nouveau mandat, contribue à la matérialisation de sa préconisation “d’améliorer la qualité et l’efficacité de la diplomatie multilatérale, et de contribuer activement à la formation et au façonnage des mécanismes multilatéraux” prévue par le XIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam.

Créer un nouvel élan pour la croissance et la connectivité

L’Asie-Pacifique dispose de grandes opportunités de développement et de connectivité économique grâce au processus de mondialisation de plus en plus intense, à la quatrième révolution industrielle, en particulier les technologies numériques. L’interdépendance mutuelle et un attachement plus étroit entre les pays de la région, ainsi que la nécessité de relever les défis mondiaux ouvrent de nouvelles opportunités aux économies membres de renforcer leur coopération.

Ce n’est toutefois pas le moment de sabrer le champagne. Le Royaume-Uni a décidé de quitter l’Union européenne, les États-Unis se sont retirés du TPP, le commerce mondial stagne, le processus d’intégration économique internationale a tendance à ralentir. Le protectionnisme commercial émerge, l’impact de la quatrième révolution industrielle, les défis sécuritaires traditionnels et non traditionnels, etc., rendent l’environnement de sécurité et de développement de la région plus incertain et imprévisible que jamais.

De grandes institutions telles que le Fonds monétaire international (FMI) s’inquiètent du spectre du protectionnisme dans le monde. Dans l’édition de printemps de ses perspectives économiques mondiales, le FMI a mis en garde contre la tentation du protectionnisme qui monte dans des pays avancés et dans laquelle il voit une “menace importante”. Les économies asiatiques sont particulièrement vulnérables aux chocs commerciaux, compte tenu de la dépendance de nombreuses économies sur les exportations.

“Nous traversons une période difficile, non seulement avec l’APEC mais aussi avec d’autres organisations internationales, y compris l’OMC. Ces défis découlent du scepticisme à l’égard des avantages que la mondialisation peut apporter aux gens”, a expliqué le président de l’APEC SOM 2017 et vice-ministre permanent des Affaires étrangères Bui Thanh Son.

“Dans ce contexte, le Vietnam travaille en étroite collaboration avec les membres de l’APEC à l’orientation vers le thème de cette année : +Créer un nouveau dynamisme, cultiver un avenir commun+”, a-t-il souligné.

Ce thème reflète l’intérêt général des économies membres de l’APEC à rechercher “un nouvel élan” pour l’intégration, la connectivité et la croissance économique de l’Asie-Pacifique, tout en reflétant les objectifs de long terme de l’APEC et de l’Asie-Pacifique de “cultiver un avenir commun” fondé sur la paix, la stabilité, le développement et la prospérité.

Ce n’est pas un hasard si le Vietnam est devenu le premier hôte de l’APEC à avoir été invité à assister aux réunions du G20 en 2017. Cela montre la confiance et l’estime des amis internationaux pour des initiatives et des idées au-delà de la région proposées par le Vietnam pour l’APEC. En tant qu’hôte de l’APEC en 2017, le Vietnam a également la responsabilité d’avancer non seulement ses évaluations et prévisions, mais aussi ses solutions aux problèmes urgents.

Œuvrer ensemble pour cultiver l’avenir de APEC

Afin de concrétiser ce thème, le Vietnam a proposé quatre priorités que sont la promotion d’une croissance durable, innovatrice et inclusive; l’approfondissement de l’intégration économique régionale; le renforcement de la compétitivité et de l’innovation des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) à l’ère numérique; et le renforcement de la sécurité alimentaire et l’agriculture durable en réponse au changement climatique.

Ces priorités visent à répondre à la nécessité générale de restaurer la croissance et d’approfondir la connectivité régionale, en contribuant à la mise en œuvre des objectifs de Bogor et de l’Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable. Elles sont d’une importance majeure pour les objectifs, les valeurs et les engagements de l’APEC, en particulier en termes de libéralisation du commerce, de paix et de développement, et reflètent la volonté de l’APEC de rester un moteur de la croissance mondiale.

Selon le professeur Carl Thayer, expert de l’Asie du Sud-Est à l’Académie militaire d’Australie (ADFA), le Vietnam a choisi le thème de l’APEC 2017 qui reflète l’urgence de se redresser de la crise financière mondiale en faisant converger les économies membres vers les efforts de croissance et d’intégration économique régionale par le commerce et l’investissement. Ce thème favorisera également l’objectif commun et à long terme de l’APEC de construire une communauté pacifique, stable, intégrée et prospère dans la région Asie-Pacifique.

L’APEC 2017 devrait créer un nouvel élan pour le Forum. C’est également une excellente opportunité pour le Vietnam de façonner l’avenir non seulement de l’APEC, mais aussi de la structure économique régionale. Une organisation réussie de l’APEC 2017 aidera non seulement le Vietnam à accroître son prestige dans l’organisation, mais aussi à manifester son rôle de guide dans le Forum à une époque où le monde fait face à de nombreux défis économiques et politiques.

“L’objectif du Vietnam est que les dirigeants régionaux sont tous présents au Sommet de l’APEC à Dà Nang et affirment leur soutien à un espace de libre-échange et d’investissement pour tous les membres. Ce sera pour nous un succès”, a déclaré Bui Thanh Son, vice-ministre des affaires étrangères du SOM APEC 2017.

“Nous voulons coopérer avec l’APEC pour intégrer davantage les questions d’intégration et de durabilité de la croissance, de sorte que les bienfaits de l’intégration et de la mondialisation soient équitablement répartis entre les économies et les composantes de la société. Le Vietnam ne veut pas seulement accélérer les projets inachevés vers les objectifs de Bogor sur la libéralisation du commerce et de l’investissement, mais aussi tracer rapidement le plan de développement détaillé de la région après 2020”, il a conclu. - VNA/VI