12/11/2017 10:25 GMT+7 Email Print Like 0

APEC 2017: Le Mexique souligne le leadership et les propositions du Vietnam

Le ministre mexicain des Affaires étrangères, Luis Videgaray, a souligné le leadership et les propositions du Vietnam dans le cadre du Forum de la coopération économique Asie-Pacifique (APEC), en vue de promouvoir le commerce et l''intégration, pour une croissance inclusive. 

M. Videgaray, qui prend part actuellement à la Semaine de haut niveau de l'APEC organisée du 6 au 11 novembre dans la ville centrale de Da Nang, a accordé samedi 11 novembre une interview exclusive à l'Agence vietnamienne d’information (VNA). 
“Pour le Mexique, l'APEC est un forum extraordinairement important et sous la direction du Vietnam, cette réunion de l'APEC a été efficace pour promouvoir davantage le commerce, l’intégration et la croissance inclusive”, a-t-il estimé. 

Il y a beaucoup de sujets spécifiques sur l'agenda de l'APEC auxquels le Mexique s’intéresse, comme le développeement des petites et moyennes entreprises et leur intégration dans les chaînes de valeur, et le commerce, en particulier dans le contexte de l'économie numérique. “C’est un point où le programme de l'APEC est robuste”, a-t-il insisté. 
Il a également souligné la durabilité dans la production alimentaire dans le contexte du changement climatique. “Le Mexique est un pays exposé aux ravages de divers phénomènes naturels, tout comme le Vietnam et je crois que nous avons une grande responsabilité de travailler ensemble sur la planète entire”, a-t-il dit. 

A propos des perspectives des relations Vietnam-Mexique dans le cadre des mécanismes de coopération de l'APEC et au niveau bilateral, il a estimé que ces relations sont “dans un très bon moment”, avec la récente rencontre “très positive” entre les présidents des deux pays. 
“Entre le Mexique et le Vietnam, le commerce est en croissance et nous voulons plus d'investissements mexicains au Vietnam. De même, nous voulons plus d'étudiants du Vietnam au Mexique et dans ce sens, nous offrons des bourses à des jeunes vietnamiens qui veulent aller étudier dans notre pays. De plus, nous voulons avoir un échange culturel plus étroit”, a-t-il declare. 
“Nous sommes des pays, peut-être géographiquement loins mais nous avons beaucoup de choses qui nous rapprochent”, a-t-il insisté. -VNA/VI