07/11/2017 16:52 GMT+7 Email Print Like 0

APEC 2017: l'Asie-Pacifique doit stimuler la coopération pour réaliser les objectifs de Bogor

Les économies membres de l’APEC devraient établir un agenda avec les stratégies sur ce qu'ils peuvent faire ensemble pour aider la région à rester la principale motrice de la réalisation des objectifs de Bogor en termes de commerce et d'investissement.
C’est en ces termes que s’est exprimé Ivan Pomaleu, venu de Papouasie-Nouvelle-Guinée, lors d’un échange avec un journaliste de l’Agence vietnamienne d’Information (VNA), en marge de la réunion-bilan des hauts officiels de l'APEC (CSOM) dans le cadre de la Semaine des dirigeants économiques de l’APEC 2017 tenue du 6 au 11 novembre dans la ville de Da Nang. Les hauts officiels de l'APEC sont à la recherche des initiatives à soumettre aux ministres et aux dirigeants et examinent ce qu'ils ont fait pour stimuler la réalisation des objectifs de Bogor d'ici 2020 et au-delà.
"Je vois beaucoup de bonnes choses que le Vietnam a réellement faites et nous sommes donc impatients de voir comment cela se passera avec les objectifs de Bogor 2020", a-t-il exprimé.
Évidemment, cette CSOM vise à revoir ce que le Vietnam a fait au cours des 12 derniers mois et à envoyer les rapports finaux aux ministres à la réunion ministérielle des Affaires étrangères et de l'Economie de l'APEC sur les questions importantes liées au commerce, au développement durable, entre autres, selon Ivan Pomaleu.
Les ministres appuieront fortement les mécanismes axés sur l’agenda après 2020 et nous devrons voir comment aider les petites et moyennes entreprises (PME) à se connecter au marché mondial", a-t-il remarqué.
Par la même occasion, il a également salué l'accueil de l'Année de l'APEC 2017 au Vietnam, en particulier ses préparatifs pour la Semaine des dirigeants économiques de l'APEC 2017. "Je peux dire que le Vietnam a fait un travail fantastique en accueillant l'APEC 2017", a-t-il ajouté. "Il est très important pour mon pays d'apprendre les expériences du Vietnam en organisant des réunions pour l'année prochaine de l’APEC en Papouasie-Nouvelle-Guinée", a-t-il dit.
Che Mafni Che Wook, venue de la Malaisie, a déclaré que toutes les initiatives proposées par le Vietnam pour cette année sont importantes, en particulier sur le développement des ressources humaines à l'ère numérique.
"Non seulement le Vietnam développe les ressources humaines et commerciales, mais aussi l'ensemble de l'APEC fait cela, car nous devons préparer les ressources humaines à l'ère numérique », a –t-elle remarqué. Elle a noté que l'APEC se concentre également sur l'inclusion économique. Au cours de cette réunion, le Vietnam a présenté quatre initiatives à l'agenda. Il s'agit du développement des ressources humaines à l'ère numérique, de la croissance inclusive, de la facilitation du commerce électronique et de la sécurité alimentaire, a-t-elle noté.
Michael P. Y. Hsu, un représentant du Taipei chinois a apprécié l'initiative du Vietnam en matière d'inclusion financière, économique et sociale. "Je pense que c'est une bonne initiative parce que l'APEC est comme une famille, prenant soin de tous les habitants de la région", a-t-il déclaré. L'inclusion est très importante et tous les membres de l'APEC devraient la poursuivre pour avoir un accès égal pour tous, a-t-il ajouté.
La Semaine des dirigeants économiques de l'APEC se tient à Da Nang du 6 au 11 novembre et attire environ 10.000 délégués des 21 économies membres.
Établi en 1989, l'APEC comprend l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, la Chine, Hong Kong (Chine), l'Indonésie, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Philippines, le Taipei chinois, la Thaïlande, les États-Unis et le Vietnam qui représentent 39% de la population mondiale, 57% du PIB mondial et 47% du commerce total. -VNA/VI