11/11/2017 08:16 GMT+7 Email Print Like 0

APEC 2017: la présidente chilienne apprécie la capacité d'organisation du Vietnam

Le Vietnam montre toujours son excellente capacité d'organisation en termes d'infrastructures, de qualité de ses programmes de travail et de délégués invités.

C'est ce qu'a estimé la présidentechilienne, Michelle Bachelet Jeria, dans une interview exclusive accordée vendredi 10 novembre à l'Agence vietnamienne d'Information (VNA), en marge du Sommet de l'APEC 2017 tenu dans la ville centrale de Da Nang.

Selon la dirigeante chilienne, le fait que Vietnam a dû cesser l'enregistrement d'invités pour le Sommet des chefs d'entreprises de l'APEC 2017 en raison d'une forte demande montre un grand intérêt pour l'APEC, le Vietnam et sa capacité d'organisation. De plus, le pays a bien organisé des événements dans le cadre de l'Année de l'APEC 2017.

S'agissant du rôle du Vietnam au sein de l'APEC, Mme Michelle Bachelet a estimé que ce pays d'Asie du Sud-Est joue un rôle important dans la promotion de la mise en œuvre des questions importantes. "Le Chili soutient complètement les priorités définies par le Vietnam dans l'agenda 2017 de l'APEC", a-t-elle déclaré.

Elle a apprécié le processus de développement économique avec un taux de croissance annuel de 6-7%. "Même dans le contexte où un certain nombre d'économies s'enfoncent dans la stagnation, le Vietnam continue d'enregistrer une croissance élevée", a-t-elle ajouté.

Selon elle, cette performance est due à une gestion économique efficace, à la politique de promotion du commerce extérieur, à la capacité d'attrait des investissements et à une intégration internationale très réussie du Vietnam.

Faisant référence aux initiatives du Vietnam, la présidente chilienne s'est déclarée "impressionnée" par les priorités définies par le pays hôte pour l'Année de l'APEC 2017, relatives au développement inclusif sur les plans social, économique et financier.
Elle a fait savoir que son pays avait fait tout son possible pour que ces priorités soient citées dans la Déclaration commune du Sommet des dirigeants économiques de l'APEC 2017.

Elle a également révélé que les dirigeants économiques de l'APEC travaillent encore sur ce texte, ainsi que sur des initiatives spécifiques et des mesures destinées pour parvenir à un large développement inclusif sur les plans économique et social.

Elle a également révélé que l'idée du Chili pour le Sommet de l'APEC 2019 à Santiago est de privilégier le thème "Femme et Economie". "Je pense qu'il est important de mettre en œuvre des politiques liées à l'inclusion, par exemple celles destinées à renforcer le rôle de la femme au sein de l'économie", a-t-elle souligné.

Elle a annoncé que le Chili avait fait de gros efforts pour soutenir les petites et moyennes entreprises, en particulier les entreprises dirigées par des femmes. "Nous adoptons des politiques inclusives non seulement pour développer de grandes sociétés mais aussi toutes les autres entreprises", a-t-elle déclaré.

Pour promouvoir la coopération Chili-Vietnam dans les temps qui viennent, elle a suggéré que les deux pays ont besoin d'un plan d'action spécifique. Les deux pays pourraient mettre en place un mécanisme pour examiner la proposition du Vietnam concernent l'exportation des fruits et légumes comme vers le Chili. Les deux pays mettront également en place des groupes de travail pour étudier les mesures visant à booster leséchanges commerciaux bilatéraux.

A propos des perspectives de coopération bilatérale, la présidente Michelle Bachelet a fait savoir que lors de ses rencontres tenues le 9 novembre à Hanoi avec les dirigeants vietnamiens, les deux parties avaient exprimé leur détermination à continuer de promouvoir la coopération. Le Chili veut également se renseigner sur les expériencesdu Vietnam dans la riziculture.

"Nous trouvons qu'il y a beaucoup de marges de manœuvre dans la coopération touristique, notamment après l'exemptionde visa pour les citoyens des deux pays depuis août 2017", a-t-elle déclaré.

Selon la présidente chilienne Michelle Bachelet, les deux pays ont d'autres intérêts communs. Le Chili soutient la candidature vietnamienne pour le Conseil de sécurité de l'ONU, mandat 2018-2020. Les deux parties se sont également penchées sur des questions internationales et ont conclu des accords de coopération importants en divers domaines tels que la science, la technique et les technologies. -VNA/VI