26/04/2019 14:55 GMT+7 Email Print Like 0

Améliorer l'accès à l'éducation des enfants des minorités ethniques

L'Organisation des Nations unies pour la culture, la science et l'éducation (UNESCO) a lancé jeudi à Hanoi le projet intitulé "Nous sommes capables" (We are able).

Ce projet durera trois ans et sera financé par la Fondation Malala UNESCO pour les droits des filles avec l’aide financière du groupe sud-coréen CJ.

Les femmes et les jeunes filles sont le noyau de ce projet qui a pour ambition de leur créer un environnement éducatif sain et sûr. Les étudiantes apprendront à se prémunir des violences scolaires. Les enseignantes, elles, suivront des formations pour consultantes scolaires. Quant aux femmes, elles bénéficieront de formations professionnelles et pourront trouver un emploi. 

Michael Croft, représentant de l'UNESCO au Vietnam, a déclaré que l'UNESCO collaborerait avec les communautés des minorités ethniques et les organes compétents concernés pour aider les enfants des minorités ethniques, en particulier les filles et les femmes, à réaliser leurs rêves.

Ce projet contribuera à la mise en œuvre de la Stratégie de développement de l’éducation pour la période 2011-2020, le Plan d'action pour la réalisation de l’objectif de développement durable No4 et la Stratégie des affaires ethniques pour 2020.

Sous le slogan "Vers un meilleur niveau de vie et d'éducation", le projet attirera la participation de 16.000 personnes, dont des étudiants, des enseignants, des directeurs d'écoles de minorités ethniques... dans trois provinces de Ha Giang (Nord), Ninh Thuan (Centre) et Soc Trang (Sud).-VNA/VI