25/11/2017 10:12 GMT+7 Email Print Like 0

Amélioration de la capacité de faire face au changement climatique

 Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont organisé le 24 novembre à Hanoï un colloque pour le lancement d’un projet lié au changement climatique. 


Ce projet intitulé «Améliorer la capacité de faire face aux effets du changement climatique des personnes vulnérables des régions côtières du Vietnam» est financé par le Fonds vert pour le climat (GCF-Green Climate Fund). 

S’exprimant au colloque, le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural Hoang Van Thang a estimé que le Vietnam figurait parmi les pays touchés gravement par le changement climatique. Le gouvernement vietnamien considère toujours l’adaptation au dérèglement climatique comme une priorité et prend de nombreuses mesures pour améliorer la capacité de confrontation. Une source financière considérable a été consacrée à cette tâche. 

Selon la directrice du PNUD au Vietnam, Caitlin Wiesen, ce projet fait écho à la récente conférence de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 23) et au mouvement mondial visant à faire de la lutte contre le changement climatique une activité essentielle pour parvenir aux Objectifs du Développement Durable d’ici 2030. Ce projet permettra à la communauté des habitants des régions côtières de bien s’adapter au dérèglement climatique. 

Caitlin Wiesen a affirmé l’engagement du PNUD pour ce projet dans l’optique d’aider les habitants des régions côtières de se confronter aux effets du changement climatique. 

Ce projet, lancé par le PNUD, le ministère vietnamien et sept provinces côtières du Vietnam nécessite un investissement de plus de 29 millions de dollars. -VNA/VI