15/01/2020 05:44 GMT+7 Email Print Like 0

Affaire de Dong Tam : cérémonie d’encouragement au courage des policiers sacrifiés

Le ministère de la Sécurité publique a organisé le 14 janvier à Hanoï une cérémonie d’encouragement au courage des trois policiers décédés dans l’affaire survenue le 9 janvier dans la commune de Dong Tam, district de My Duc, Hanoï.

L’affaire se corse depuis le 31 décembre 2019 quand certaines unités du ministère de la Défense se coordonnent avec les forces compétentes pour construire des murs de clôture pour protéger l’aéroport Miêu Môn, à Hanoï, selon un plan prévu.

Jeudi matin 9 janvier, certaines personnes ont utilisé des grenades, des cocktails Molotov et des couteaux de lancer..., pour attaquer les forces compétentes et les personnes exerçant des fonctions publiques et causer des troubles à l’ordre public.

Le sous-colonel Nguyên Huy Thinh (sous-chef du régiment de la Police mobile de Hanoï, Commandement de la Police mobile, ministère de la Sécurité publique) ; le sous-lieutenant Duong Duc Hoang Quân, né en 1992 (régiment de la Police mobile de Hanoï, Commandement de la Police mobile, ministère de la Sécurité publique) ; et le lieutenant Pham Công Huy, né en 1993 (service de prévention des incendies de la Police de Hanoï), se sont sacrifiés alors qu'ils remplissaient leurs fonctions le 9 janvier.

Les forces compétentes ont neutralisé et arrêté les personnes ayant gravement violé la loi, pour des procédures judiciaires appropriées. Actuellement, les unités concernées poursuivent la construction des murs de clôture de l’aéroport Miêu Môn conformément au plan prévu.

Le ministre de la Sécurité publique, To Lam, a décidé de promouvoir les policiers sacrifiés à des grades supérieurs. Le 10 janvier, le président Nguyen Phu Trong a signé une décision pour leur décerner à titre posthume l’Ordre d’exploit militaire de première classe. Le Premier ministre a également rendu une décision sur l'octroi de certificats de mérite national aux policiers décédés.

Le 10 janvier, la Police de Hanoi a décidé d’engager une poursuite pénale pour "meurtre", "détention, usage illicites d’armes" et "actes d’opposition commis à l’encontre de personnes exerçant des fonctions publiques" dans l’affaire dans la commune de Dong Tam.

Elle a annoncé le 13 janvier qu'elle avait décidé d'engager des procédures judiciaires contre 22 personnes dans cette affaire. Vingt sont accusées de « meurtre » et deux pour "actes d’opposition commis à l’encontre de personnes exerçant des fonctions publiques". En outre, la police en détient également quatre autres pour "actes d’opposition commis à l’encontre de personnes exerçant des fonctions publiques" et « meurtre ».

Lors de la cérémonie tenue le 14 janvier, le ministère de la Sécurité publique a lancé un encouragement au courage du colonel Nguyen Huy Thinh, du lieutenant principal Duong Duc Hoang Quan et du capitaine Pham Cong Huy, au service de la Patrie et du peuple. -VNA/VI