21/01/2017 07:51 GMT+7 Email Print Like 0

A Davos, le PM Nguyên Xuân Phuc dépeint sa vision de la croissance

Le Premier ministre Nguyên Xuan Phuc a assisté une table ronde sur l’avenir de la production sous l’angle de la stratégie régionale tenue dans le cadre de la 47e Conférence annuelle du Forum économique mondial (WEF) à Davos, en Suisse.

Le chef du gouvernement vietnamien a déclaré que l’une des orientations du Vietnam est d’améliorer la qualité des ressources humaines au service de l’innovation et de la créativité, avec l’accent mis sur le développement des ressources humaines, des sciences et technologies, rattraper la vague de la quatrième révolution industrielle.

Il a fait savoir qu’après 30 ans de mise en œuvre de la politique de rénovation, d’un pays pauvre et sous-développé, le Vietnam est devenu aujourd’hui un pays à revenu moyen qui possède une économie de marché et poursuit son développement dynamique et son intégration de plus en plus profonde.

Le Vietnam comprend qu’il ne peut plus se baser sur les ressources naturelles en épuisement et une main-d’œuvre bon marché pour se développer de manière rapide et durable à l’ère de la quatrième révolution industrielle, et qu’il devrait se concentrer sur certaines orientations importantes. Elles consistent à renouveler le modèle de croissance, basé sur l’amélioration la qualité de la croissance, de la productivité et de la compétitivité de l’économie nationale.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a insisté sur le développement des secteurs à forte valeur ajoutée, l’application des progrès scientifiques et technologiques, et l’utilisation de la main-d’œuvre hautement qualifiée, et en même temps une implication profonde dans les chaînes de valeur mondiales.

Simultanément, il faudrait placer l’entreprise au coeur du système national d’innovation, édifier un gouvernement facilitateur pour le développement, qui se met au service du peuple et des entreprises vietnamiens, garantit le droit à la liberté d’entreprendre, et s’efforce de créer un environnement des affaires équitable et favorable aux entreprises.

En 2016, le Vietnam comptait pour la première fois plus de 110.000 entreprise fondées en un an, soit 12 nouvelles entreprises créées en 60 minutes.
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a fait savoir que le Vietnam a fixé l’objectif d’avoir plus d’un million d’entreprises à l’horizon 2020, de soutenir quelque 600 entreprises avec 2.000 projets dans le domaine des start-up innovantes pour promouvoir leur accès à de nouvelles technologies. En plus, le Vietnam prône l’accélération de son intégration internationale pour promouvoir l’innovation et la créativité dans le pays.

Selon le lui, le Vietnam entretient actuellement des relations commerciales avec plus de 220 pays et territoires, participe à la Communauté de l’ASEAN, a signé 12 accords de libre-échange (ALE) et négocie quatre autres ALE, y compris le partenariat économique régional global (RCEP), soutient la coopération de la Banque asiatique de développement (BAD) sur le développment des infrastructures, la coopération Lancang-Mékong, la coopération "une ceinture, une route". Cela aide le Vietnam à accéder aux marchés de 55 partenaires, y compris le groupe des pays industrialisés (G7) et 15 sur 20 membres du groupe des économies émergentes et développées de premier plan (G20).

Il a souligné que le Vietnam accueillera en 2017 le Sommet de l’APEC, sous le thème “Créer un nouveau dynamisme, cultiver un avenir en commun”. Les activités et conférences de l’APEC 2017 se focaliseront sur les discussions sur la promotion de la connectivité économique et l’amélioration de la  compétitivité à l’ère numérique.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que ce serait une bonne occasion pour les entreprises et les investisseurs de se rencontrer, de s’échanger, et d’établir des relations de coopération d’investissement et commerciale. – VNA/VI