27/04/2020 15:41 GMT+7 Email Print Like 0

13e Congrès : le leader du Parti souligne les questions cruciales du personnel

Le secrétaire général et président de la République Nguyên Phu Trong a affirmé que la préparation du personnel pour le 13e Congrès national du Parti est d’une grande importante et un facteur pour assurer le succès du Congrès national et la mise en œuvre réussie de ses résolutions.


Le secrétaire général et président de la République Nguyên Phu Trong lors de la conférence nationale des cadres, le 23 avril. Photo : VNA

Les deux contenus les plus importants de chaque Congrès national du Parti sont la discussion et la décision de la ligne politique et des tâches du Parti (également connu comme l’adoption de documents) et l’élection des instances dirigeantes du Parti (connue comme le travail du personnel), a-t-il déclaré.

En particulier, la préparation du personnel revêt une signification extrêmement importante, a-t-il souligné dans un article publié le 27 avril, intitulé "Quelques questions qui nécessitent une attention particulière dans la préparation du personnel du 13e Congrès national du Parti".

Le 13e Congrès national du Parti est un événement politique d’une importance majeure qui définira les orientations futures et encouragera l’ensemble du Parti, du peuple et de l’armée à poursuivre les réformes de manière globale et synchrone, développant ainsi le pays de manière rapide et durable, a-t-il indiqué.

Dans n’importe quelle période de la révolution, les cadres jouent toujours le rôle décisif et le travail du personnel est non seulement la clé de la construction du Parti, mais il est également un maillon vital pour toutes les activités du Parti et un facteur du succès ou de l’échec de la révolution, a-t-il poursuivi.

En plus de préparer et d’organiser des Congrès du Parti à tous les niveaux, le Parti prépare également son 13e Congrès national du Parti, prévu au premier trimestre de 2021, a-t-il noté, abordant la préparation du personnel du Comité central du Parti, du Bureau politique, du Secrétariat du Comité central du Parti, des dirigeants clés du Parti et de l’État.

Le secrétaire général et président Nguyên Phu Trong a affirmé le Comité central du Parti est l’organe dirigeant le plus élevé entre les deux Congrès du Parti, l’état-major de combat, le noyau de la direction politique et le centre de solidarité et d’unité de l’ensemble du Parti et de la nation. Il s’agit d’un contingent des cadres stratégiques et de l’élite du Parti.

Après près de 35 ans de rénovation et plus de 20 ans de mise en œuvre de la résolution du 3e Plénum du Comité central du Parti du 8e mandat sur la stratégie des cadres, le contingent des cadres à tous les niveaux a grandi et s’est développé sous de nombreux aspects et dont la qualité s’est de plus en plus améliorée, répondant progressivement aux exigences de la période d’accélération de l’industrialisation, de la modernisation du pays et de l’intégration internationale.

Cependant, le secrétaire général et président Nguyên Phu Trong a également soulevé certains problèmes à remédier dans le contingent des cadres, notamment le  manque d’excellents cadres dirigeants et gestionnaires, d’éminents scientifiques et experts dans de nombreux domaines; la capacité incomplète du personnel, le manque de caractère voire la dégradation d’un certain nombre de jeunes cadres en termes de politique, d’idéologie, de qualités morales et de style de vie.

Un certain nombre de cadres dirigeants et gestionnires, dont de hauts fonctionnaires, ont un faible prestige, violent les principes. De nombreux responsables de la gestion des entreprises publiques ont profité des lacunes de la loi, commis volontairement des actes contraires aux réglementations, causant de graves pertes aux biens de l’Etat et de graves conséquences et étant disciplinés par le Parti et sanctionnés par la loi.

Rien que depuis le début du 12e mandat, le Comité central du Parti, le Bureau politique, le Secrétariat du Comité central du Parti, la Commission d’inspection du Comité central du Parti ont dû prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de près de 100 hauts fonctionnaires placés sous l’autorité centrale; dont certains ont fait l’objet de poursuites pénales.

Le 13e Congrès national du Parti se déroulera dans le contexte d’évolutions compliquées et imprévisibles dans le monde et la région. La paix, la coopération et le développement sont toujours les grandes tendances; cependant, les menaces dea sécurité traditionnelles, non traditionnelles et climatiques s’exacerbent.

La quatrième révolution industrielle, le développement vigoureux de l’économie de la connaissance, de l’économie numérique et la tendance à l’internationalisation des ressources humaines représentent à la fois des opportunités et des défis pour le Vietnam.

Dans le pays, le processus de rénovation et d’intégration internationale est devenu de plus en plus approfondi, la position internationale du Vietnam a été de plus en plus renforcée, créant une prémisse pour qu’il se développe rapidement et durablement.

Cependant, le secrétaire général et le président Nguyên Phu Trong ont également souligné quatre risques pour la cause révolutionnaire du Parti, notamment un plus grand retard économique, la déviation de l’orientation socialiste, la corruption et la bureaucratie et l’"évolution pacifique".

Cette échéance assistera également au transfert de la génération des cadres nés, élevés, formés, mûris pendant les années de résistance, principalement formés dans le pays et dans d’anciens pays socialistes, à celles des cadres de classe nés, élevés, mûris en paix et formés dans de nombreux pays avec des institutions politiques différentes.

La situation montre que la tâche qui se posera au Parti sera très lourde. Afin de résoudre de grandes questions dans les temps à venir, le Bureau polique, le  Comité central du Parti doivent bien se préparer à soumettre les candidatures au 13e Congrès national du Parti pour examen et décision, assurant son succès et la mise en œuvre réussie de sa résolution.

Dans ce contexte, le secrétaire général et président Nguyên Phu Trong a souligné que le Comité central du Parti du 13e mandat doit être bien soudé, sain, politiquement solide, vertueux et loyal à l’objectif de l’indépendance nationale et du socialisme, étroitement attachés au peuple.

Le Comité central du Parti du 13e mandat doit avoir un nombre et une structure raisonnables pour les jeunes cadres, les femmes cadres et les cadres issues d’ethnies minoritaires afin d’assurer un leadership total, augmenter le nombre de membres du Comité central du Parti dans les zones et les domaines clés, assurer la continuité, la stabilité, l’innovation et le développement continu.

L’introduction du personnel doit être basée sur la planification; respecter les principes, les règlements, la démocratie, la transparence et l’objectivité dans l’évaluation, la présentation et la sélection du personnel pour rejoindre le Comité central du Parti, le Bureau politique, le Secrétariat du Comité central du Parti et d’autres postes dirigeants du Parti et de l’État pour le mandat suivant. Les membres du Comité central du Parti du 13e mandat doivent être vraiement le plus représentatifs en termes de politique, de qualités morales et de capacité professionnelle.

Lors du 8e Plénum du Comité central du Parti du 12e mandat (octobre 2018), le Comité central du Parti a décidé de créer le sous-comité du personnel pour le 13e Congrès national du Parti. Cependant, le secrétaire général et président a souligné que le travail lié qu personnel est une tâche importante de l’ensemble du système politique, des comités et des organisations du Parti, des organes, des unités et des localités.

Il a affirmé la responsabilité de construire un Comité central du Parti, un Bureau politique et un Secrétariat du Comité central du Parti puissants, unis autour de leurs plus hauts dirigeants pour accomplir la mission historoique, les tâches politiques, rendre le Parti de plus en plus sain et puissant, le pays de plus en plus le prospère, le peuple de plus en plys riche et heureux. – VNA/VI