24/05/2015 08:43 GMT+7 Email Print Like 0

Inauguration de la Maison verte commune de l'ONU

The Green One UN House ou la Maison verte commune de l'ONU, le premier bâtiment vert de cette organisation dans le monde, a été inauguré à Hanoi le 23 mai, montrant le fort engagement du Vietnam en matière d'activités onusiennes.


Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a affirmé que la maison avait été construite sur de solides fondements que sont près de quatre décennies de coopération entre le Vietnam et l'ONU.


Selon le chef de la diplomatie vietnamienne, elle illustre également le fort engagement du Vietnam de contribuer aux activités et à la réforme de cette organisation internationale, ainsi que d'oeuvrer pour une meilleure coordination, cohérence et efficacité en son sein.


Le vice-Premier ministre a insisté sur les caractéristiques écologiques de la maison, qui témoignent de la détermination du Vietnam en termes de résilience au changement climatique et d'atténuation des impacts des activités quotidiennes sur l'environnement. Avec cette maison et de nombreuses autres mesures pour appliquer la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, le Vietnam coopère étroitement avec la communauté internationale pour une action mondiale cette année, a-t-il déclaré.


Ban Ki-moon a affirmé que le Vietnam était l'un des pionniers dans la réforme de l'ONU et la construction de la Maison verte, maison commune de tous les bureaux onusiens dans le pays.


Selon la coordinatrice résidente de l'ONU au Vietnam, Pratibha Mehta, avec ses matériaux de construction et son système d'isolation thermique, la maison permettra de réduire de 25% ses besoins énergétiques.


La maison, construite à partir d'un ancien bâtiment, a nécessité plus de 9 millions de dollars provenant de Norvège, d'Espagne, de Suisse, du Royaume-Uni, de Finlande, d'Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Arabie Saoudite.


Après l'inauguration de cet ouvrage, Ban Ki-moon a eu une rencontre avec les médias, au cours de laquelle il a déclaré que l'adaptation au changement climatique et les actions de promotion des droits de l'Homme étaient au menu de sa deuxième visite au Vietnam.


Enfin, Ban Ki-moon a eu une causerie avec des étudiants de l'Académie diplomatique du Vietnam et de jeunes diplomates vietnamiens à Hanoi. - VNA/VI
Articles Déjà publiés