26/02/2005 00:00 GMT+7 Email Print Like 0

Sommet de la coopération unanime


Les chefs des délégations des pays participant à l’ASEAN-10.


Le Premier ministre Phan Van Khai au sommet des 4 paysnbsp;: Vietnam, Laos, Cambodge et Myanmar à Vientiane (Laos).


Les Premiers ministres du Cambodge, du Laos et du Vietnam signent le plan sur le Triangle de développement.

Sous le thème: «nbsp;Avancer la famille ASEAN sûre et dynamique, à
nbsp;travers l'intensification de la solidarité, les liaisons économiques et les progrès sociauxnbsp;», le Xe Sommet de l’ASEAN à Vientiane, capitale de la R.D P du Laos, a affirmé la détermination des dirigeants de l’ASEAN, à surmonter les défis comme l’écart de développement entre les membres de l’ASEAN et celui entre l’ASEAN et le monde extérieur, sous les influences négatives de la situation internationale, le prix élevé du pétrole, la grippe aviaire et le terrorisme international. L’ASEAN a discuté également des restructurations des organismes et des orientations, destinées à construire la charte de l’ASEAN-une exigence de l’Association, en vue de créer un mécanisme élastique de coopération des dialogues. Trente-cinq accords et la Déclaration de Vientiane entre les membres de l’ASEAN, entre l’ASEAN et les pays partenaires ont été signés. Avec un ordre du jour aux contenus riches, l’ASEAN-10 a marqué une percée dans l’histoire des activités extérieures de l’Association, pour impulser la coopération ASEAN + 1 ( ASEAN avec chacun des trois paysnbsp;: Chine,nbsp; Japon et Corée du Sud). Parallèlement aux rencontres annuelles ASEAN + 3 ( Chine, Japon et Corée du Sud) et ASEAN-Inde, les dirigeants de l’association ont pour la première fois, rencontrénbsp; les dirigeants de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, afin de discuter des mesures destinées à porter les relations économiques à une nouvelle hauteur, en commençant par une négociation sur la création de la zone de libre-échange ASEAN-Australie-Nouvelle-Zélande, pour les 10 ans qui viennent.

Lors de ce sommet, la Chine et l’ASEAN ont signé une série de documents de coopération, permettant ainsi aux deux parties, de franchir un nouveau pas vers la fondation de la zone de libre-échange la plus grande du monde, d'ici lanbsp; fin de cette décennie.

La Corée du Sud et l’ASEAN ont signé une Déclaration sur les relations de partenariat dans tous les domaines, pour créer des bases destinées à réaliser la zone de libre-échange ASEAN-Corée du Sud, dans 10 ans au plus tôt.

En prenant part à ce sommet, la Russie a signé un document pour participer au Traité d’amitié et de coopération de l’ASEAN, le 7e pays en dehors des pays de l’ASEAN après la Papouasie, Nouvelle-Guinée, la Chine, l’Inde, le Japon, le Pakistan et la Corée du Sud, reconnaissant ainsi l’objectif et les principes de ce Traité.

Avant le sommet ASEAN-10, a eu lieu celui des quatre paysnbsp;: Vietnam, Laos, Cambodge et Myanmar, avec la participation des quatre Premiers ministresnbsp;: Phan Van Khai, Boungnang Volachit, Hun Sen et Soe Win. Ce sommet a concentré ses efforts sur deux thèmesnbsp;: intensification des coopération économiques et celle de l’intégration des quatre pays,nbsp;dans le cadre de la coopération sous-régionale et régionale.

Dans des conditions encore limitées, les Premiers ministres ont été unanimes pour privilégier la coopération dans les domaines, dans lesquels ces quatre pays disposent de potentialités etnbsp; d'avantages tels voies de communication, commerce, investissements, agriculture, industrie, tourisme, télécommunications et développement des ressources humaines.

A la fin de ce sommet, les Premiers ministres des quatre pays ont signé la «nbsp;Déclaration de Vientianenbsp;» se rapportant à l’intensification de la coopération entre leurs pays.

À cette occasion, a eu lieu à Vientiane, une Conférence des Premiers ministres du Cambodge, du Laos et du Vietnam. Elle a adopté le plan global du Triangle de développement des trois pays, qui comprend 3 provinces cambodgiennes (Rattanakiri, Stungstreng, Moldonkiri), 3 provinces lao (Attapeu, Sekong, Saravanh) et 4 provinces vietnamiennes ( Gia Laï, Kon Tum, Dak Lak, Dac Nông) dans huit domaines de coopérationnbsp;: développement des infrastructures, commerce, agriculture, industrie, protection environnementale, tourisme, santé publique et éducation. Les Premiers ministresnbsp;ont signé la «nbsp;Déclaration de Vientianenbsp;», sur la fondation du Triangle de développement Cambodge-Laos-Vietnam, ce qui aura une grande importance, pour le développement économique et social de ces paysv

Textenbsp;: Hoàng Chuong -nbsp; Photosnbsp;: Thê Thuân

Articles Déjà publiés