06/11/2019 12:35 GMT+7 Email Print Like 0

Le vieux quartier de Hanoï croqué par des centaines de peintres internationaux

Du 3 au 6 octobre à Hanoï, environ 500 peintres internationaux  âgés de 6 à 70 ans, venus de 18 pays, ont participé à l’Asia-Link Sketchwalk Hanoi 2019 (Parcours du croquis de l’Asie – Hanoï 2019). Un événement organisé par le Groupe urban sketching (croquis urbains) de Hanoï.
Les peintres, avec émotion et créativité, ont dépeint les multiples facettes du vieux quartier de Hanoï via  de jolies oeuvres.

L’Asia-Link Sketchwalk Hanoi 2019 a établi un record avec la participation de 500 personnes venues de 18 pays tels que: Japon, Corée du Sud, Singapour, Thaïlande, France, Malaisie, Philippines... Ils sont venus à Hanoï pour l'amour de cette ville paisible et conviviale. Ils ont dessiné n’importe où dans le vieux quartier, au gré de leur inspiration: vie des habitants locaux, rues animées, monuments historiques... Les sujets sont inombrables, Hanoï se révèle être un véritable paradis pour les amateurs de dessin.

Six artistes parmi les plus connus de l’Asie dans l’art du croquis urbain - Kiah Kiean Chng (Malaisie), Elena Kilimova (Russie), Alvin Mark Tan (Singapour), Darman Angir (Indonésie) - ont organisé 6 séances de travail sur les techniques de dessin.Les peintres comme Arkar Myo, Akri Mark, Supmanee Chai, Khoo Cheang Jin, Binh Chu, Thuy Dương, Dinh Hai,… ont arrangé 10 séances de dessin. De plus, les participants ont eu l’occasion de rencontrer trois peintres célèbres venus de Thaïlande (Pramote K), de Singapour (Tia Boon Sim) et de Malaisie (Khoo Cheang Jin).


Photo de famille des peintres participant à l’Asia-Link Sketchwalk Hanoi 2019 devant l’Opéra de Hanoï.


Procession des drapeaux des pays participant à l’Asia-Link Sketchwalk Hanoi 2019.


Des peintres visitent Hanoï en bus à deux étages.


Œuvre de Viên Phuong (Vietnam).


Esquisse du marché Dông Xuân.

Les peintres internationaux ont arpenté tout le vieux quartier, se posant leurs chevalets devant  les temples Ngoc Son, Bà Kiêu, la statue de Ly Thai Tô, la pagode Tam phu Linh Tu, le marché Dông Xuân, Tam Phu Linh Tu, la porte Ô Quan Chuong, la cathédrale Saint-Joseph, l’Opéra… En peu de temps, plus de 1000 croquis de différents styles ont été créés.

Tandis que l’artiste thaïlandais Pramote Kitchumnongpan s’est intéressé aux coins anciens autour de la cathédrale Saint-Joseph, son compatriote Nam Chai s’st passionné pour les cafés situés au carrefour des rues Dào Duy Tu et Ma Mây. D’autres artistes comme Hongky Zein (Indonésie) se sont penchés sur la vie quotidienne des Hanoïens.

Les croquis ont été exposés au Musée de l'Histoire du Vietnam. Ils seront aussi exposés à l'Université d'Architecture de Hanoï, dans les rues piétonnes autour du lac de l’Épée restituée et au musée de Hanoï.
Selon Trân Thi Thanh Thuy, cheffe du Groupe urban sketching de Hanoï, ces croquis lui ont inspiré une fierté pour sa ville simple, paisible et hospitalière.

Plus de 4 000 bénévoles ont contribué au succès de cet événement. Les artistes internationaux ont réussi à «dépeindre le vieux quartier», à «immortaliser de beaux moments».

L’Asia-Link Sketchwalk Hanoi 2019 a laissé une belle empreinte culturelle dans le cœur des amis étrangers et a promu l’image du Vietnam
./.

Quelques œuvres des artistes  participant à l’Asia-Link Sketchwalk Hanoi 2019 : porte Ô Quan Chuong, marché Dông Xuân, cathédrale Saint-Joseph, maison commune de Kim Ngân (Hàng Bạc) et des plats typiques de Hanoï:
















Texte: Bich Vân – Photos: Thanh Giang