26/02/2005 00:00 GMT+7 Email Print Like 0

Expositions consacrées au Vietnam à l’étranger

Après avoir visité les deux récentes expositionsnbsp;: « Vietnamnbsp;:nbsp;son art et sa culture de la préhistoire à l’époque contemporainenbsp;» en Belgique et «nbsp;Impression du Vietnamnbsp;: les Esprits, les Héros et les Ancêtresnbsp;» en Autriche, bien des étrangers souhaitaient visiter le Vietnam.

photo Trong Chinh
Docteur Christian
Schicklgruber.

photo Trong Chinh
Avec le Professeur
Docteur Nguyên Van
nbsp;Huy (à droite),
directeur du Musée d’ethnographie
du Vietnam dans un
musée, en Autriche.

photo Trong Chinh
En visite à la pagode
nbsp;Quan Su à Hanoi.

photo Tu lieu
Dans une sallenbsp;
d’exposition
en Autriche.

* Plus de 450 objets rares et précieux du domaine de l’art, de l’histoire, de l’ethnographie, notamment des antiquitésnbsp; comme le tambour de bronze de Dông Son, la statue de Bouddha à mille bras et mille yeux, la sculpture Cham…ont été exposés suivant l’ordre chronologique…

* «nbsp;…Ces expositions ont fait briller le caractère culturel du Vietnam. Elles présentent aux visiteurs, une histoire quatre fois millénaire, de la période des rois Hùng à la vie urbaine d’aujourd’hui…nbsp;» (Revue Art belge – numéro d’automne 2003).

Après avoir visité les deux récentes expositionsnbsp;: « Vietnamnbsp;:nbsp;son art et sa culture de la préhistoire à l’époque contemporainenbsp;» en Belgique et «nbsp;Impression du Vietnamnbsp;: les Esprits, les Héros et les Ancêtresnbsp;» en Autriche, bien des étrangers souhaitaient visiter le Vietnam.

Les organisateurs en sont le Docteur Christian Schicklgruber (responsable des collectionsnbsp;sur l’Asie du Sud, du Sud-Est et de l’Himalaya du Musée d’ethnographie de Vienne) et le Docteur Miriam Bambrecht (responsable des collections sur l’Inde et l’Asie du Sud-Est du Musée d’art et d’histoire de la famille royale belge). Le correspondant de la revue VIETNAM Illustrée a eu un entretien avec Dr. Christian Schicklgruber. Celui-ci est revenu au Vietnam pour recevoir la Médaille «nbsp;Pour l’œuvre de la culture et de l’informationnbsp;».
D’où vous est venue l’idée d’organisernbsp;ces expositions ?

- Quand j’avais 17 ans, il existait en Europe un mouvement contre la guerre américaine au Vietnam. Ce sont mes premières impressions sur le Vietnam. Bien des années après, j’ai travaillé au Musée d’Ethnographie de Vienne, en Autriche et j’eus l’occasion de mieux connaître le Vietnam à travers l’organisation d’une exposition. Après avoir effectué une visite au Vietnam en 1999, afin d’étudier son histoire et sa culture, j’ai décidé de monter une exposition sur ce pays d’Asie.

En visitant les musées en Europe où sont exposés des objets du Vietnam, j’ai rencontré le Docteur Miriam Bambrecht qui a eu la même idée que moi. Nous avons donc coopéré.

Dans mes travaux de recherche, de collecte et d’emprunt des objets nécessaires à cette exposition, j’ai reçu une aide chaleureuse de mes collègues, notamment du Ministère de la culture et de l’information du Vietnam. Ils m’ont donné des suggestions exprimé, leurs opinions et m’ont fourni des connaissances sur le pays et de l’homme du Vietnam.
Quel est le but de ces deux expositionsnbsp;?

- Nous voulons non seulement présenter le passé de guerre du Vietnam, mais encore sa vieille culture et son art original… Le Vietnam peut être fier de sa force et de son union nationale. C’est aussi le message que nous voulons donner aux visiteurs.
Quel effet produisent ces deux expositions sur le
publicnbsp;?

- La plupart des gens sont surpris. Les expositions leur ont fait mieux comprendre un Vietnam qui a connu de grands changements. Nombreux sont ceux qui souhaitent y aller, après avoir vu ces expositions. Je voudrais moi-même y faire un séjour avec ma famille, l’année prochaine.
Avez-vous l’intention
d'organiser d’autres expositions sur le Vietnam dans l’avenirnbsp;?

- C’est ce que je voudrais faire. Les prochaines expositions seront de plus petite envergure, mais plus concrètes. Comme une exposition sur l’art contemporain vietnamien par exemple.

Vuong Mo-Trong Chinh-Minh Hiên

nbsp;

Articles Déjà publiés