26/05/2005 00:00 GMT+7 Email Print Like 0

Artefacts de la brillante  période de Dông Son

A l’occasion du 80 e anniversaire de la découverte de la culture de Dông Son, le Musée d’Histoire du Vietnam a coopéré avec dautres musées d’Histoire du pays pour organiser une exposition d’artefacts typiques de la première période historique du Vietnam. Le public est étonné devant tant de créativité, de multiplicité qui marque une culture remontant au 1 er millénaire avant J.C.

A l’occasion du 80e anniversaire de la découverte de la culture de Dông Son, le Musée d’Histoire du Vietnam a coopéré avec d'autres musées d’Histoire du pays pour organiser une exposition d’artefacts typiques de la première période historique du Vietnam. Le public est étonné devant tant de créativité, de multiplicité qui marque une culture remontant au 1er millénaire avant J.C.


Salle d'expositionnbsp;attire
beaucoup de culturologues
nbsp;
archéologues, historiens
etc. nbsp;


Tombeau en forme denbsp;
barque de Châunbsp;Can
(2300 ans)nbsp;
à Hà Tây, provenant
denbsp; fouille en 1977.


Tambour de bronze.


Figurine ornant un objet en bronze (Dông Son).


Cuillers de bronze.


Lampe de bronze.


Ceintures ornées d’une tortue (village Câm –
Phu Tho)
.


Lances de bronze (Hanoi
et Phu Tho).


Boucles d'oreillesnbsp; de bronze.


Enveloppe de pied
avec clochettes.


Mécanismes d’arbalète, hache et cuiller de
bronze (village de Lang
Vac, Nghê An)
.

Les premiers artefacts de Dông Son ont été mis au jour en 1924 dans le village Dông Son, province de Thanh Hoa. Depuis, les milieux archéologiques du pays et de l’étranger n’ont cessé de s’intéresser aux autres découvertes et aux travaux se rapportant à Dông Son.

Des dizaines de milliers d’artefacts collectés dans plus de 200 sites archéologiques témoignent de l’existence et de l’évolution d’une culture autochtone à l’âge du bronze, il y a 2000-2500 ans.

Sept cents artefacts provenant des musées régionaux et des collections privées montrent l’étendue de l’aire de dépôt de ces richesses. Citons entre autres, les tambours de bronze de Hà Tây, les socs de charrue en bronze de Cô Loa, les moules pour la fonte des poignards du village Ca (Phu Tho), le vase en terra-cotta de Thiêu Duong (Thanh Hoa), des gants et chaussettes à clochettes, des mécanismes d’arbalète, des haches, des cuillers du village Vac (Nghê An).

Sur la base de la découverte des artefacts de Dông Son, les historiens et archéologues ont entrepris des études sur la période semi-légendaire de notre histoire (celle des Rois Hung Vuong avec des légendes et mythes se rapportant à l’origine du peuple vietnamien) dans le contexte historique du Sud Est asiatique et du monde, afin de rattacher cette période à celle de Dông Son. Les archéologiques ont découvert des ressemblances et des différences entre les artefacts de Dông Son et d’autres, dans divers pays du Sud Est Asiatique (y compris le Sud de la Chine). On peut classer les artefacts de Dông Son en 3 catégoriesnbsp;:

1. Celle du Fleuve Rouge centrée essentiellement dans la Haute et Moyenne Régions ainsi que le Delta du Nord (armes, socs de charrue et tambours de bronze). Il faut signaler la jarre de Hop Minh avec une figurine de canard rare au début du bronze de Dông Son, il y a 2300 à 2500 ans, le tombeau en forme de barque à Châu Can (Hà Tây) découvert en 1977 (2300 ans), avec des ossements et le cercueil presque intacts (typique des sites funéraires de la région marécageuse du Nord).

2. Catégorie du Sông Ca (poignards, colliers et boucles d’oreilles en pierre – 2500 ans). Les boucles d’oreille, selon les archéologues, montrent les liens entre les cultures de Dông Son (Nord) et de Sa Huynh (Centre Vietnam). Sông

Ca se distingue par des statuettes décoratives, y compris les manches de poignard en bronze (forme humaine, - deux tigres mordant les pattes et la trompe d’un éléphant, - ou deux serpents dressés). On pense que les tigres et les serpents font partie de la mythologie des anciens Viêts.

3. Catégorie du Sông Manbsp;: surtout des objets d’usage quotidien, des bijoux, des objets d’art (jarres et lampes en bronze), des ornements (aiguilles pour les cheveux, bracelets en forme de crocodile, figurine représentant une personne en portant une autre, jouant du khèn).

La culture de Dông Son cadre avec la première période historique du Vietnam, avec deux dynasties successivesnbsp;: les Hùng (capitale à Lâm Thao, Phu Tho) et les Thuc (capitale à Cô Loa). Elle avait des liens avec les cultures de Sa Huynh (Centre) et du Nam Bô (Sud du Vietnam) ainsi quenbsp; d’autres cultures du Sud Est asiatique. Essentiellement Viêt à l’origine, elle pourrait être considérée comme appartenant à l’un des berceaux de l’humaniténbsp;- marquée par la riziculture, elle était en mesure de produire des instruments agricoles ainsi que des tambours de bronze de grandes dimensions, richement décorés. De nouvelles découvertes nous révêlent ce que représente ce trésor d’artefactsv

Texte:nbsp; Nguyên Tuân Long - Photos: An Thanh Datnbsp;

Articles Déjà publiés