26/02/2005 00:00 GMT+7 Email Print Like 0

L'ambassadeur italien au Vietnam, Alfred Matacotta: "J'aime prendre des photos du Vietnamien! "

nbsp; Né dans une province de lest de lItalie, Alfred Matacotta travaille dans les services diplomatiques, depuis très longtemps. Il connaît donc beaucoup de pays. Depuis février 2004, il est le nouvel ambassadeurnbsp; au Vietnam. Mais bien des gens le connaissent aussi commenbsp; photographe. Pendant la semaine de la «Culture italienne» récemment organisée à Hanoï, Alfred Matacotta a organisé une exposition de ses photos. Il a accordé un entretien au correspondant de la revue Vietnam Illustré (VI).

Né dans une province de l'est de l'Italie, Alfred Matacotta travaille dans les services diplomatiques, depuis très longtemps. Il connaît donc beaucoup de pays. Depuis février 2004, il est le nouvel ambassadeurnbsp; au Vietnam. Mais bien des gens le connaissent aussi commenbsp; photographe. Pendant la semaine de la «Culture italienne» récemment organisée à Hanoï, Alfred Matacotta a organisé une exposition de ses photos. Il a accordé un entretien au correspondant de la revue Vietnam Illustré (VI).


L'ambassadeur Alfred Matacotta dans la rue d'Hanoï.

nbsp;
Ce sont les photos prisés par l'ambassadeur Alfred Matacotta.

VI- Votre exposition de photos sur le village de la gravure d'argent de Dông Xâm, district de Kiên Xuong, province de Thai Binh, organisée à Van Mieu (Temple de la Littérature) - Quoc Tu Giam (Université Nationale) à Hanoï, a attirénbsp; beaucoup de visiteurs. Vous êtes donc non seulement un diplomate mais également un photographenbsp;?

M. l’ambassadeur: J'aime la photographie depuis que je suis petit.J'ainbsp; probablement hérité de cette passion de mon grand-père. À 24 ans, avant de devenir diplomate (profession de mon père), j'étais photographe professionnel. L'appareil a toujours été à côté de moi. Durant les week-ends, je me promènenbsp; souvent autour de Hanoï et autres lieux, pour prendre des photos. Dernièrement je suis allé à la baie de Ha Long.

VInbsp;: Comme nous le savons, depuis votre arrivée au Vietnam, vous avez pris beaucoup de photos de Vietnamiens. Mais les photos présentées récemment au public à Hanoï concernent un village de métier à la campagne.

M. l’ambassadeur: Il y a un petit projet de l’Italie qui consiste à aider les artisans du village de Dông Xâm, à vendre leurs produits en Italie. Un jour, j'ai éténbsp; informé qu'il y aurait un festival dans ce village et j'ai saisi cette chance. De 8 heure à 3 heure, j’ai enregistré des images de fête culturelle unique, des villageois et leur vie. C'était suffisant pour tenir une exposition.

VInbsp;: Vous avez loué un autobus pour que 40 villageois de Dông Xâm voient votre exposition.

M. l’ambassadeur: J'en suis très heureux. J'organise une exposition, j'invite les gens que j'ai pris en photos à venir les voir. Si je ne tiens pas d'exposition,nbsp; je leur envoie les photos, bien qu'ils soient des inconnusnbsp; pour moi.J'ai l’habitude d’écrire l'adresse de ceux que j'ai pris en photo.

VI: Qu'est-ce que vous pensez des Vietnamiens?

M. l’ambassadeur: J'ai voyagé dans beaucoup d'endroits au Vietnam, comme Hô Chi Minh-Ville, les provinces du delta du Mékong, Da Nang, Huê, Hoi An, Thai Binh, les provinces dans le Nord et le Nord-ouest. Dans chaque lieu, j'ai pris des photos de gens, en particulier des paysans. Ils sont laborieux, sympas et hospitaliers. J'aime travailler avec eux.

Je projette de tenir une exposition de photos sur lesnbsp; ethnies vietnamiennes. J'aime beaucoup leurs costumes colorés très originaux. L'architecture de leurs maisons et leur manière de vivre est très intéressante.

VInbsp;: Lors d'un entretien avec les journalistes vietnamiens, vous avez parlé de "ressemblances" entre le Vietnam et l'Italie. Pourriez-vous développer un peu plus ce sujet?

M. l’ambassadeur: Le Vietnam et l'Italie se ressemblent. Géographiquement, les deux pays sont longsnbsp; et étroits, avec des différences entre le Nord et le Sud. Historiquement, les deux pays ont lutté pour regagner l'indépendance nationale. Après la deuxième Guerre mondiale, l'Italie était un pays pauvre, mais il s'est développé. Le Vietnam fait de même.

VInbsp;: Qu’est ce que vous pensez des relations entre les deux pays, en particulier dans le domaine de la culture?

M. l’ambassadeur: L'Italie a été un des premiers pays de l'Ouest à établir des relations diplomatiques avec le Vietnam. Les deux pays ont de bonnes relations dans les domaines économique, politique et en particulier la culture. Comme je le sais, les Vietnamiens veulent mieux connaître la culture italienne. Par exemple, ils aiment écouter des concerts italiens. Il y a une faculté italienne à l’université des langues étrangères à Hanoï. Pourtant, je regrette qu'il n'existe pas un Institut de la Culture italienne au Vietnam. Le vice-ministre de la Culture visitera bientôt le Vietnam et j'espère que les relations entre les deux pays seront encouragées.

nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;nbsp;Vuong Mo - Thành Dat

nbsp;

Articles Déjà publiés