22/01/2016 08:54 GMT+7 Email Print Like 0

Le village de vannerie de nattes de Thu Sy

Les nattes liées étroitement à la vie des agriculteurs dans le delta du Nord semblant être perdues sont ressucitées par les villageois de Thu Sy (district de Tiên Lu - Hung Yên) avec le  tressage de ces engins de pêche traditionnelle.
Environ 500 communes dans le village pratiquent ce métier dont deux village Tât Viên et Nôi Lang ont une tradition la plus longue du métier. Bien que un métier d’appoint, il donne la principale source de revenus pour les villageois de Thu Sy. Le prix de divers pièces est bon marché de 15.000 à 40.000 dông. Ce métier apporte environ 50% du revenu pour les villageois de Thu Sy.

La famille de Luong Son Bac pratique ce métier pendant bien des années à Thu Sy. 


Les villageois à Thu Sy pratiquant ce métier pendant le loisir des travaux agricoles comme un métier d’appoint.


Les brins sont séchés au soleil pour la durabilité.


A l’âge de 95 ans, Mme Phan Thi Miên aide encore ses descendants  à tresser des nattes.


Les mains habiles des gens à Thu Sy.


Une fois achevées,  les nattes seront mis à la fumée pour les rendre plus durable.


Bien qu’un métier d’appoint, le tressage des nattes apporte le principal revenu des villageois de Thu Sy.


De tout petits, les enfants du village ont pris contact avec des nattes.


Selon Luong Son Bac, mettre les nattes sur le vélo n’est pas simple, il faut des heures pour le faire. 


Mère et enfant apportant des nattes à vendre au marché. 


M. Bac transportant chaque jour des nattes sur son vélo pour les vendre dans les villages voisins.

Selon Luong Son Bac (village Thu Sy), le matériau utilisé pour en fabriquer doit être le vieux bambou. Les nattes de Thu Si ont la forme ovale, queue pointue, petite bouche, couvercle rond. Le travail le plus facile est le tressage du couvercle, le plus difficile est celui de la torche de natte et la finition de la queue de natte.

Les nattes de bambou du village de Thu Sy seront écoulées dans les région marécageuses du Nord comme Tiên Lu, Ân Thi, Phù Cu, province de Hung Yên et celles de Hai Duong, Hai Phong... servant à attaper des crabes, poissons, anguilles ...

Article et photo: Khanh Long