28/01/2015 11:08 GMT+7 Email Print Like 0

Le lycée Marie Curie de Hô Chi Minh-Ville

Le lycée Marie Curie, dans le 3e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, a formé au siècle dernier nombre de talentueux élèves et est encore réputé pour son architecture purement française.

Marie-Curie n’était ouvert autrefois qu’aux filles françaises et à une poignée de Vietnamiennes issues de familles riches et nobles de Sai Gon (actuelle Hô Chi Minh-Ville). A cette époque, l’enseignement était exclusivement en français.

Le lycée a été baptisé Marie-Curie (1867-1934) du nom de la scientifique pionnière dans la recherche de la radioactivité. Elle demeure à ce jour la première à avoir reçu deux prix Nobel dans deux domaines scientifiques distincts, la physique et la chimie.


Le buste de Marie Curie trône dans le jardin du lycée


Le lycée Marie Curie est situé 157, rue Nam Ky Khoi Nghia (7equartier du 3e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville)


Au cœur du petit jardin qui communique avec l’entrée du lycée est installé un buste de la scientifique Marie Curie


Le rouge, le jaune et le blanc sont les couleurs dominantes du lycée


Des fenêtres qui s’ouvrent par le haut


Les escaliers en bois, un élément très français de l’architecture du lycée


Couloirs à voûte du lycée Marie Curie


Les couloirs sont pavés de carreaux


A l’intérieur d’une salle de classe


Lycéennes gracieuses en ao dai (tunique féminine traditionnelle)

A l’entrée de l’école, un petit jardin abrite un buste de Marie Curie. L’école se divise en huit édifices : A, B, C, D, E, F, G et H. Les salles de classe sont larges et hautes de plafond. L’édifice H, le plus imposant, a quatre étages. Il abrite laboratoires, salles de réunion et d’ordinateurs. Tandis que le bloc H n’abrite que deux salles de classe. La cours est ombragée ce qui donne au lycée une atmosphère très bucolique.

Les couloirs revêtus de carrelage et les escaliers en bois sont d’époque. Le rouge, le jaune et le blanc sont les couleurs dominantes de l’école.

Le lycée Marie Curie et les lycées à option Lê Hông Phong et Nguyên Thi Minh Khai restent les trois écoles enseignant encore le français à Hô Chi Minh-Ville. Depuis l’an 2000, le taux de réussite au Bac y est de plus de 98%.
Texte: Nguyên Vu Thành Dat – Photos: Lê Minh