01/06/2015 08:54 GMT+7 Email Print Like 0

Vietnam et Mexique fourmillent de potentiels pour développer leurs liens

"Le Vietnam et le Mexique peuvent être optimistes quant à leurs potentiels de coopération grâce à leurs relations d'amitié traditionnelle entre les deux peuples et les deux gouvernements", a estimé Mme l'ambassadeur du Vietnam au Mexique, Le Linh Lan.


Lors d'une rencontre avec le correspondant de l'Agence vietnamienne d'Information (VNA) à Mexico à l'occasion du 40e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques Vietnam-Mexique (19 mai 1975 - 19 mai 2015), le diplomate vietnamien a précisé que ces deux pays sont des énonomies dynamiques, ouvertes et possèdent un grand marché domestique, avant d'ajouter qu'ils sont en passe d'accélérer la réforme économique.


"Ces avantages et la possibilité de signer l'Accord du partenariat transpacifique (TPP) offriront de grandes opportunités aux deux pays pour intensifier leur coopération dans le commerce et l'investissement, de porter leur amitié traditionnelle au partenariat de coopération efficace pour le développement commun", a-t-elle estimé.


Selon elle, les liens bilatéraux en matière de politique et diplomatie ont connu un bel essor au cours de ces 40 ans, tant au niveau bilatéral que multilatéral. Leur coopération économique et commerciale s'est également développée. Le Mexique est le deuxième partenaire commercial du Vietnam en Amérique latine, derrière le Brésil, et le Vietnam est le 12e partenaire du Mexique en Asie-Pacifique.


Cependant, les potentiels de coopération sont sous-exploités en raison de la distance géographique, de la barrière de la langue et de la diffusion insuffisante d'informations sur les habitants et l'environnement d'investissement de ces deux pays.


Pour intensifier la coopération et exploiter comme il se doit les potentiels affichés, Le Linh Lan a suggéré la mise en place de mesures comme l'échange de délégations de différents échelons, la création de mécanismes de coopération bilatérale, le partage d'informations sur les politiques, l'environnement et les opportunités d'investissement, ainsi que le renforcement des liens entre les entreprises des deux pays.


"Les représentations des deux pays à Mexico et à Hanoi doivent renforcer leur rôle de connexion, et fournir des informations sur les points forts, les capacités de production et d'exportation, sans omettre les habitudes des consommateurs des deux pays", a-t-elle conclu. -VNA/VI