16/03/2015 09:08 GMT+7 Email Print Like 0

Vers une meilleure protection des consommateurs

 La Journée mondiale des droits des consommateurs est célébrée le 15 mars de chaque année depuis 1983 et, pour 2015, elle aura pour thème le droit à une alimentation saine.

Comme chaque année depuis 1983, la Journée mondiale des droits des consommateurs sera célébrée le 15 mars. En 2015, le thème retenu par l’organisation Consumers International est «Le droit des consommateurs à une alimentation saine». Son choix s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les maladies non transmissibles comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’obésité, certains types de cancer.

Pourquoi ce thème d’une alimentation saine? Le monde est confronté à une crise sanitaire majeure. L’alimentation de mauvaise qualité contribue à plus de 11 millions de décès par an et représente désormais le premier facteur de risque de décès dans le monde. Les maladies et handicaps prématurés causés par des pathologies liées à l’alimentation appauvrissent les familles, réduisent la productivité et provoquent la faillite des systèmes de santé. À elle seule, l’obésité coûte environ 2.000 milliards de dollars par an, soit 2,8 % du PIB mondial, soit l’équivalent du coût mondial du tabagisme ou des violences armées, des guerres et du terrorisme.

Les quatre des dix principales causes de décès dans le monde que sont l’obésité, l’hypertension artérielle, l’hyperglycémie et l’hypercholestérolémie sont le plus souvent liées à une alimentation mal gérée. Leur impact sur la santé dépasse maintenant celui du tabagisme. Alors qu’il existe une volonté d’améliorer la législation pour plus de transparence, de traçabilité et d’étiquetage des produits alimentaires, il est aussi de notre responsabilité d’informer les consommateurs et de les guider au quotidien.

Ce problème ne concerne pas que les pays riches. Les maladies liées à l’alimentation, comme les cancers, les problèmes cardiovasculaires et le diabète, augmentent bien plus rapidement dans les économies en développement : rien qu’en 2013, elles ont causé plus de huit millions de décès avant l’âge de soixante ans dans les pays de revenu faible et intermédiaire. On a besoin d’un changement radical de la façon dont les gens se nourrissent. Tous les consommateurs ont non seulement le droit à l’alimentation, mais aussi le droit à une alimentation saine.

Le 1800-6838 pour les consommateurs

Pour répondre à la Journée des droits des consommateurs, le Département de gestion de la concurrence du ministère de l’Industrie et du Commerce a tout récemment inauguré un standard d’assistance des consommateurs dont le numéro gratuit est le 1800-6838. Ce standard sera accessible au cours de ce 2e trimestre dans le réseau du Service de l’industrie et des services et de l’Association de protection des consommateurs, dans l’ensemble du pays.

Selon Trinh Anh Tuân, vice-directeur du Département de gestion de la concurrence, la protection des consommateurs s’impose. En 2014, ce département a reçu plus de 1.000 plaintes.

À Hanoi, le Service municipal de l’industrie et du commerce a lancé le programme d’action pour les droits des consommateurs 2015, une activité organisée annuellement depuis quatre ans. Inauguré en 2010, le standard téléphonique du 04.1081 est à la disposition des consommateurs de la capitale pour toute réclamation éventuelle sur la qualité des produits ou les contrefaçons. Il a reçu plus de 10.000 appels à ce jour. – VNA/VI