20/02/2015 09:44 GMT+7 Email Print Like 0

Valoriser les lanternes «made in Vietnam»

Depuis deux ans, à l’occasion du Nouvel An et du Têt traditionnel, les ateliers des villages où sont produites les lanternes de Huê et Hôi An (Centre) tournent à plein régime. Les artisans, qui cherchent à conquérir le marché national et étranger avec leurs lanternes «made in Vietnam», croulent sous les commandes.


Auparavant, les lanternes chinoises étaient omniprésentes. Lors des fêtes, on pouvait en voir dans les rues, les centres commerciaux, les lieux de divertissement et même sur les monuments historiques. De couleur vive, à prix raisonnable et facile à se procurer, les lanternes étrangères avaient progressivement gagné du terrain sur les produits vietnamiens. Une situation difficile et déplorée par les autorités et les producteurs locaux.


Ces derniers temps, le mouvement «Les Vietnamiens consomment vietnamien» s’est renforcé dans l’ensemble du pays. La vieille ville de Hôi An (province de Quang Nam) a mis un point d’honneur à redynamiser la production locale de lanternes. Elle organise annuellement un festival de lanternes lors du Têt.


Cet événement a pour but d’attirer les visiteurs vietnamiens et étrangers, qui peuvent admirer les anciennes rues de Hôi An décorées de lanternes traditionnelles de toutes formes : dragon, licorne, tortue, phénix, fruits, personnages historiques, etc.


Les lanternes en bambou ou en bois des villages de métier de Hôi An ont réussi à se faire une place de choix sur le marché. Il en existe nombre de modèles différents, à la beauté reconnue. Environ un million de lanternes est exporté chaque année vers les États-Unis, le Japon, la Suisse, la Corée du Sud et Singapour. Plus de 3.000 emplois ont été créés pour assurer cette production.


Dans l’ancienne cité impériale de Huê (province de Thua Thiên-Huê, Centre), les maisons-jardins ornées de lanternes sont considérées comme une des beautés emblématiques de la ville. Les lanternes des villages de métier de Huê sont présentes dans beaucoup de foires, expositions, festivals nationaux et internationaux.


À l’avenir, les autorités et les producteurs locaux vont mettre l’accent sur la valorisation du label, la diversification des modèles, l’augmentation de la qualité, ainsi que sur la diminution du prix des produits. Des mesures qui contribueront à doper la consommation locale des lanternes «made in Vietnam». L’assistance financière étatique jouera également un rôle important pour que les entreprises puissent se développer. -CVN/VNA/VI