09/02/2015 10:17 GMT+7 Email Print Like 0

"Une porte, un arrêt" améliore l'environnement d'affaires

L'application du modèle "une porte, un arrêt" (One door, one stop) est une preuve de la détermination des gouvernement vietnamien et laotien de créer un environnement d'affaires favorable en vue de l'accélération des échanges commerciaux au sein du couloir économique Est-Ouest.


Lors d'une rencontre avec la presse consacrée à l'inauguration du modèle "une porte, un arrêt" à la porte frontière de Lao Bao (Quang Tri)-Dansavanh (Savannakhet), le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangers Ho Xuan Son a précisé que c'est la première fois que ce modèle est appliqué à une porte frontière de la sub-région du Mékong et au sein de l'ASEAN, ce afin d'accélérer la connection entre les infrastructures de la région, de limiter les formalités administratives, et donc de faciliter la circulation des personnes comme des biens.





Selon le ministre, c'est aussi un acte d'approfondissement des relations d'amitié traditionnelles et de solidarité spéciale et de coopération stratégique intégral entre le Vietnam et le Laos, tout comme le fruit d'une amitié et d'une camaraderie de plus en plus étroites entre les deux pays.


M. Ho Xuan Son a espéré que ce modèle "une porte, un arrêt" de la porte frontalière Lao Bao-Dansavanh deviendra un exemple afin de le généraliser à l'ensemble du couloir économique Est-Ouest.


Vendredi, le 6 février, un modèle "une porte, un arrêt" a été inauguré officiellement à la porte frontière de Lao Bao (Quang Tri)-Dansavanh (Savannakhet), en présence du vice-Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc et de son homologue laotien, Somsavat Lengsavath. -VNA/VI