26/11/2015 09:32 GMT+7 Email Print Like 0

Une délégation africaine étudie le secteur de la noix de cajou de Binh Phuoc

Une délégation de fonctionnaires du gouvernement du Bénin, du Conseil du coton et de l’anacardier ​de la Côte d'Ivoire​ a travaillé le 24 novembre avec ​des dirigeants de la province de Binh Phuoc (Sud) pour ​définir une coopération dans ​la culture de la noix de cajou.

Lors de la séance de travail avec ​des responsables locaux au chef-lieu de Dong Xoai, ​les fonctionnaires béninois et ivoiriens ont exprimé leur souhait d’établir des groupes de travail conjoints pour promouvoir les relations de partenariat avec des entreprises vietnamiennes.

Ils ont invité les responsables locaux à effectuer une visite ​au Bénin et en Côte d'Ivoire ​en vue ​de promouvoir une coopération de long terme.

Le vice-président du Comité populaire provincial Nguyen Huy Phong a annoncé que des producteurs locaux sont capables de traiter un million de tonnes de noix de cajou par an. La quantité de noix de cajou de Binh Phuoc ne répond pas à la demande domestique, ce qui ​​la conduit à en import​er.

Il a proposé l'échange de semences et l'organisation de séminaires scientifiques​.

Binh Phuoc compte 150.000 hectares ​d'anacardiers qui ​donnent une production annuelle de 200.000 tonnes de noix de cajou brute​. ​La province ​possède 200 entreprises dans ce secteur. La plupart des produits transformés sont exportés, mais certains sont distribués sur les principaux marchés à Hanoi, Binh Duong et à Dong Nai. - VNA/VI