12/02/2016 09:31 GMT+7 Email Print Like 0

Un groupe indien considère le Vietnam comme un marché clé

 Le Vietnam et le Myanmar sont considérés comme les marchés clés à sonder pour sept entreprises du groupe indien Tata Sons, ont rapporté les journaux indiens ​"The Economic Times​" et ​"International Business Times".


Le Vietnam et le Myanmar sont des économies en forte croissance avec une classe moyenne de plus en plus ​importante. Ils pourront par ailleurs profiter des ​effets de nouveaux accords commerciaux, à commencer par la baisse des tarifs douaniers. Ce​s éléments font de ces deux pays des destinations importantes pour les entreprises qui cherchent à étendre leurs activités ​en Asie du Sud-Est et, plus largement, sur le marché mondial.


Selon un porte-parole d​e Tata Sons¸ en prenant en compte les données démographiques et économiques, ces deux pays deviendront des débouchés pour plusieurs produits et services du groupe. Des entreprises opérant dans les secteurs de l’électricité, de la construction, des produits chimiques, de l'automobile et du commerce, ​recherchent ou sont sur le point de rechercher des opportunités au Vietnam comme au Myanmar.


Créé en 1868, le groupe indien ​mène ses activités dans plus de 100 pays et territoires à travers le monde entier, employant un personnel ​de près de 600.000 ​personnes. De 2014 à 2015, le groupe a ​​réalisé un profit de plus de 108 milliards de dollars.


Le Vietnam est considéré comme un marché attractif après ​la sign​ature de l'accord de libre-échange Vietnam-Union européenne en décembre dernier et de l’accord d​e partenariat trans-Pacifique (TPP). Malgré les difficultés de l’économie mondiale, le pays a connu une croissance économique de 6 % en 2014 et de 6,7 % l'année dernière. -VNA/VI