18/02/2020 09:13 GMT+7 Email Print Like 0

Un bébé infecté par le COVID-19 montre une amélioration de sa santé

La santé du bébé de trois mois touché par la maladie respiratoire aiguë causée par le nouveau coronavirus 2019 (COVID-19) s'améliore, a déclaré un responsable de la santé.

Le bébé n'a pas de fièvre ou de nez qui coule, montre juste un peu de toux et tète normalement, Luong Ngoc Khue, a déclaré le 17 février le directeur du Département de gestion des examens et des traitements médicaux du ministère de la Santé et chef adjoint du sous-comité sur le traitement au Comité de pilotage national  sur la prévention et la lutte contre le COVID-19.

Nguyen Van Lam, directeur du centre de médecine clinique des maladies tropicales des enfants à l'Hôpital national pédiatrique de Hanoi, a déclaré que juste après le transfert du bébé d'une clinique de la province de Vinh Phuc, son centre l'a activement surveillé, mis en quarantaine et pris soin de lui. Sa mère a également été placée en quarantaine conformément aux directives du ministère de la Santé.

Comme il s'agit du premier nouveau-né à contracter le COVID-19, son état de santé a été régulièrement signalé au sous-comité sur le traitement, a-t-il déclaré.

Lors d’une réunion du Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre sur la prévention et la lutte contre le COVID-19, les représentants des ministères de la Santé, de la Culture, des Sports et du Tourisme ont demandé aux organes concernés de continuer de réaliser strictement les directives du Premier ministre sur la prévention et la lutte contre le COVID 19 dans les temps à venir.

Les ministères de l’Information et des Communications, de la Culture, des Sports, du Tourisme, du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, et des Affaires étrangères se coordonneront étroitement avec le ministre de la Santé pour fournir des informations et conseiller les citoyens vietnamiens à ne pas se rendre dans les zones épidémiques lorsque cela n’est pas nécessaire.

Les présidents des Comités populaires des villes et provinces d’échelle centrale dirigent la mise en œuvre énergique du travail de contrôle de l’épidémie sous la direction du ministère de la Santé, assurent la fourniture de médicaments, d'équipements médicaux, de fonds pour les activités de prévention et de lutte dans leurs localités.

Jusqu'à présent, le Vietnam a confirmé 16 cas d'infection dont sept sont guéris.

A 10 h du 17 février, 71.332 cas de contamination ont été détectés dans 28 pays et territoires. La Chine, à elle seule, a signalé 70.548 cas dans toutes les 31 villes et provinces. La Chine a aussi confirmé 1.775 décès tandis que les Philippines, le Japon, Hong Kong, Taïwan, France ont détecté chacun un. -VNA/VI