16/08/2015 07:22 GMT+7 Email Print Like 0

TTP: le Vietnam accélère ses négociations avec d’autres pays

Les négociateurs vietnamiens accélèrent les échanges bilatéraux avec les Etats-Unis et d’autres pays pour assurer au maximum les intérêts essentiels du Vietnam avant la prochaine conférence ministérielle sur le TPP, selon le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce Tran Quoc Khanh.


Le vice-ministre, également chef de la délégation vietnamienne aux négociations de l’Accord de partenariat trans-pacifique (TPP), est actuellement aux Etats-Unis pour travailler avec le Bureau du représentant américain pour le commerce extérieur (USTR) sur des questions relatives à ce sujet.


Lors d’une interview avec la presse le 14 août, Tran Quoc Khanh a expliqué la raison pour laquelle la dernière conférence ministérielle sur le TPP tenue à Hawaii n’avait pas pu aboutir à un accord final. Selon lui, en dépit des efforts de toutes les parties pour mettre fin aux négociations, les trois problèmes concernant l’ouverture du marché de l’automobile, du marché des produits laitiers et la propriété intellectuelle font toujours obstacle. Par ailleurs, les négociateurs ne sont pas non plus parvenus à l’accord sur certaines autres questions telles que le textile-habillement. Cependant, ces dernières concernent moins de pays que les trois problèmes susmentionnés et sont moins connues des médias.


Pour le Vietnam, le vice-ministre Tran Quoc Khanh a indiqué que le textile-habillement était un sujet concernant plusieurs pays, de même que les chaussures. Le Vietnam peut en discuter bilatéralement avec d’autres pays mais les résultats des échanges bilatéraux doivent être présentés au niveau multilatéral pour études. Seul un consensus multilatéral peut mettre fin aux négociations sur ces problèmes. En ce qui concerne la prochaine conférence ministérielle sur le TPP, le vice-ministre a estimé que la possibilité de l’organiser fin août était peu probable car les parties ont besoin de temps pour les discussions bilatérales sur les sujets difficiles. Il a fait savoir que d’intenses échanges étaient menés. Soulignant que l’accord doit être soumis au Congrès américain avant les campagnes pour les élections présidentielles aux Etats-Unis en 2016, Tran Quoc Khanh s’est déclaré convaincu que la prochaine conférence ministérielle sur le TPP ne pourrait pas avoir lieu après septembre. Cette conférence ministérielle sera décisive, a-t-il souligné, ajoutant qu’elle aboutirait probablement à un succès. –VNA/VI