30/09/2017 11:45 GMT+7 Email Print Like 0

TrueStack rafle la mise au concours de start-up francophone

 L’équipe TrueStack a devancé ses trois concurrentes pour remporter le premier prix du concours «Start-up ! L’esprit entrepreneurial», le premier concours de start-up destiné aux jeunes francophones. 


La finale du concours «Start-up ! L’esprit entrepreneurial» a eu lieu le 28 septembre dans l’amphithéâtre de l’École supérieure de commerce extérieur de Hanoï, avec quatre équipes en lice. Trois vietnamiennes (TrueStack, Verdoyant, Beestro) et une cambodgienne (Cdev Start-Up). 

«Start-up ! L’esprit entrepreneurial» est un concours de start-up pour les jeunes francophones de moins de 30 ans qui a été lancé début mai par l’ESCE, en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF). Ce concoursvise à créer des relations entre le monde académique et le monde socio-économique, et à faire émerger des idées d’entreprises innovantes chez les jeunes francophones. 

«Le rôle des start-up est très important dans l’économie. Non seulement elles créent des emplois, répondent aux besoins de plus en plus complexes du marché, contribuent à la croissance économique des nations mais suppriment également les limites de l'espace et du temps grâce à l'utilisation de technologies de pointe. De nombreuses start-up à succès comme Uber, Instagram, Airbnb, Pinterest... ont contribué et contribuent à changer le monde», a fait savoir Lê Thi Thu Thuy, directrice adjointe de l’ESCE. 

«Pour parvenir à l’objectif du concours lancé par l’ESCE, nous sommes entrés en contact avec les organisations, les entreprises francophones comme Business France, CCIFV, French Tech Viet, 8S2B, VNP, GigatumCapital… et avons reçu leur soutien précieux avec lequel les équipes ont eu des espaces de co-working, des conseils pertinents lors de la rédaction des projets», a-t-elle souligné. 

Des formations utiles et un séminaire intitulé «Créez votre start-up avant l’âge de 30 ans» étaient au programme du concours pour aider les jeunes francophones à pouvoir faire avancer, mener à bout et apprendre comment structurer leurs idées afin d’aboutir à la création d’une entreprise. 

Quatre projets en compétition 

L’organisateur a reçu 14 dossiers de jeunes Vietnamiens, Lao et Cambodgiens. Après un peu moins de quatre mois de sélection et de formation, quatre projets de quatre équipes se sont retrouvés en finale du concours. 

Le jury de la finale comprenait la Docteure Lê Thi Thu Hà, directrice du Centre de l’espace créative et de pépinière de l’ESCE ; Arnaud Douezy, Pdg, fondateur d’Uniity Startup ;  Lê Manh Phong, directeur du Centre MM Mega Market Thang Long ; le Dr Stéphane-Laure Caubet, fondatrice et directrice de la société 8S2Business et Julien Godard, directeur de l’Apéro Hanoï. 

Lors de la finale, les équipes ont passé deux épreuves : l’une sur les connaissances en matière de gestion de l’entreprise ; l’autre sur l’exposition des projets devant le jury et la réponse aux questions sur la faisabilité des projets. 

TrueStack et Cdev Start-Up ont proposé une même idée sur la création d’une plate-forme aidant les start-up à faire l’appel des fonds et développer leurs produits. Verdoyant a présenté un modèle d’approvisionnement en aliments végétariens en se basant sur le concept de restauration rapide. Beestro, pour sa part, ambitionne de créer une application sur mobile dans le secteur sanitaire. Cette dernière permettra de relier plus facilement et plus rapidement les patients aux médecins, infirmières et aides-soignants.    

«Je trouve que les thèmes sont assez variés. Ils ont été assez travaillés avec des points forts et intéressants pour chaque projet», a estimé Arnaud Douezy.    

«C’est bien, d’une part pour les étudiants vietnamiens, d’autre part pour les étudiants vietnamiens francophones. En effet, ils ont l’apport de la langue par rapport à leur volonté entrepreunariale et leur volonté de faire quelque chose. Et ça, c’est vraiment très positif»,  a partagé Stéphane-Laure Caubet.  

Au terme des deux épreuves, les équipes ont attendu avec impatience la décision du jury, qui a attribué le premier prix à la TrueStack, équipe de trois étudiants de l’ESCE. Le deuxième prix est revenu à l’équipe Beestro, constituée de trois anciens étudiants de français. Enfin, les deux autres équipes : Verdoyant et Cdev Start-Up, ont complété le podium, classées ex-æquo. 

Ces équipes ont ainsi reçu respectivement une prime de 1.000, 500 et 250 euros, outre l’attribution de stages dans une entreprise francophone de la région et l’engagement d’investisseurs français et vietnamiens pour réaliser leurs projets. - CVN/VNA/VI