25/08/2016 09:30 GMT+7 Email Print Like 0

Séminaire sur l'initiative de développement durable des cités à Quang Nam

Un séminaire intitulé "Initiative de développement durable des cités" a eu lieu le 24 août dans la ville de Tam Ky, province de Quang Nam (Centre) dans le cadre du Forum ayant pour thème "Le développement des cités du Vietnam s'oriente vers la croissance verte et l'adaptation aux changements climatiques", organisé par le Comité populaire provincial et le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) au Vietnam.

Selon le directeur de l'ONU-Habitat au Vietnam, Nguyen Quang, le rythme d'urbanisation au Vietnam demeure très rapide et comme prévu, en 2020, environ 40% de la population vivra en ville. Le Vietnam s'engage à réduire de 8% ses émissions de gaz à effet de serre ​d'ici 2030. Les autorités des villes doivent donc tenir compte de cet engagement dans l'élaboration des stratégies de développement. C'est l'un des éléments majeurs pour développer des cités vertes et respectueuses de l'environnement.

Venu spécialement de République de Corée pour l'événement, le professeur et docteur Donyun Kim, de l'Université Sung Kyun Kwan, a affirmé l'actuelle tendance mondiale qui est de développer des cités vertes et respectueuses de l'environnement. Le Vietnam a élaboré une planification urbaine nationale efficace. Cependant, il faut également élaborer des plans précis et détaillés pour chaque localité.

Présent au séminaire, le vice-président du Comité populaire de la ville de Tam Ky, Nguyen Minh Nam, a déclaré que la localité s'orientait vers le développement de la cité verte avec l'accent mis sur le développement des villages de métiers traditionnels et du tourisme, mais aussi sur la création de ressources pour la fourniture ​en aliments sûrs et propres.

Un représentant de la ville de Da Nang a cité le groupe sur la gestion urbaine créé en 2013, lequel bénéficie des contributions ​de dizaines de personnes. Ce forum interactif traite de nombreuses questions comme la pollution de l'environnement, les embouteillages, la dégradation des rues, etc.

Actuellement, le Vietnam compte 800 quartiers résidentiels sous forme de grands ensembles de toutes sortes. Et ce nombre continue d'augmenter. -VNA/VI