07/12/2014 08:52 GMT+7 Email Print Like 0

Résolution sur la réunion périodique du gouvernement

Le gouvernement vient de promulguer une résolution sur sa session périodique du mois de novembre.

Ce texte indique que pour atteindre les objectifs socio-économiques de cette année et créer les bonnes conditions à la réalisation de tels objectifs de l’année prochaine, le gouvernement demande aux services et localités de mettre en oeuvre la résolution de la 8e session de l’Assemblée nationale de la 13e législature en la matière.

Précisément, la Banque d’Etat du Vietnam doit appliquer une politique monétaire flexible. Le ministère du Plan et de l’Investissement a pour tâche d’accélérer le décaissement des capitaux pour le développement prévu pour cette année.

De son côté, le ministère de l’Industrie et du Commerce est en charge d’améliorer la productivité et la qualité des produits à haute valeur ajoutée tout en harmonisant l’offre et la demande.

Lors de sa réunion périodique de novembre, tenue le 1er décembre à Hanoi, le gouvernement a discuté de la situation socio-économique en novembre et pendant les onze premiers mois de 2014, de l'exécution de la Résolution N°01 sur les tâches et mesures essentielles de direction du Plan de développement socio-économique et les prévisions budgétaires de l'Etat cette année ainsi que d'autres contenus importants.

Selon le gouvernement, la stabilité macro-économique se poursuit et la croissance a été rétablie dans tous les domaines. Le PIB est en hausse en glissement annuel et pourrait probablement atteindre l’objectif de 5,8% fixé cette année. L’inflation a été maîtrisée. L’indice des prix à la consommation en novembre a baissé de 0,27% par rapport au mois d’octobre. Depuis le début de l’année, il a augmenté de 4,3%.

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a demandé aux ministères et services de maintenir la stabilité macro-économique, de résoudre les difficultés dans la production et le commerce, de suivre étroitement les évolutions pour adopter une direction flexible tout en combinant des outils monétaires, financiers et commerciaux. Il faut mobiliser toutes les ressources, encourager les investissements sociaux afin de stimuler la demande globale.

Le chef du gouvernement a demandé à la Banque d’État de prendre toutes les mesures nécessaires pour traiter les créances douteuses tout en réorganisant les établissements de crédit, pour faciliter les emprunts à destination des entreprises et pour contrôler les emprunts contractés. Il a plaidé pour la restructuration de l’économie par le renouvellement de son modèle de croissance et l’accélération de l’actionnarisation des entreprises étatiques.

En outre, il a demandé de renforcer la gestion des prix et du marché, la lutte contre la contrebande, les fausses marchandises et les produits de mauvaise qualité, notamment à l'approche du Têt traditionnel qui tombera mi-février 2015. – VNA/VI