31/01/2015 09:17 GMT+7 Email Print Like 0

Renforcement de la lutte contre la contrebande en 2015

Les responsables doivent prendre leurs responsabilités si la contrebande sévit dans leurs localités, a souligné le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc lors d'une vidéoconférence, le 29 janvier à Hanoi.

Cette vidéoconférence du Comité du pilotage de la lutte contre la contrebande, la fraude commerciale et la contrefaçon (Comité national 389) a permis de lancer ses tâches de 2015. Selon le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, également chef de ce comité, il est nécessaire de continuer de remédier aux faiblesses dans ce secteur, notamment le manque d'implication et l'incapacité de certains responsables locaux, voire leur complicité avec des contrebandiers.

Le vice-Premier ministre a insisté sur la nécessité de renforcer la communication pour encourager les citoyens à participer à la lutte contre la contrebande, d'avancer des sanctions plus vigoureuses à l'encontre de la contrebande et de la fraude commerciale, de réviser les politiques et définir clairement la responsabilité personnelle de chaque responsable dans ce problème. Il a en outre souligné l'importance des contrôles et examens au sein des organes chargés de la lutte contre la contrebande afin d'assurer leur transparence.

En 2014, le Comité national 389 a coopéré avec les services compétents et mis au jour plusieurs affaires, dont la saisie de 60 tonnes de matières médicales en provenance de Chine, de 100 tonnes de produits de contrebande à Hung Yen... L'année dernière, les services ont découvert 206.000 affaires de contrebande, de fraude commerciale, de contrefaçon, soit une hausse de 12,11 % par rapport à 2013. Les sanctions administratives, les ventes de marchandises saisies, le recouvrement des droits a posteriori ont permis de rendre au budget public plus de 13.000 milliards de dôngs (619 millions de dollars), soit une augmentation annuelle de 27,1 %. Plus de 2.000 affaires et 2.275 personnes ont été traduites en justice. -VNA/VI