02/06/2016 09:47 GMT+7 Email Print Like 0

Quang Ngai, une terre de chantiers navals

Abritant quatre villes et districts côtiers, un district insulaire, six estuaires et  bordée par 130 km de côtes, la province de Quang Ngai, au Centre du Vietnam, est considérée comme le pays des chantiers navals au service de la pêche hauturière.
A Sa Huynh, district de Duc Phô, province de Quang Ngai, un immense chantier naval est niché au bord d’un port. On peut y voir des navires qui viennent d’être achevés, à la peinture éclatante, d’autres au stade de la charpente ainsi que des navires en maintenance. Les bruits des scies mécaniques, des coups de marteau ou de gouge sont omniprésents.

Les navires en bois représentent la majorité des navires  récemment construits, en raison du prix peu élevé, de la facilité pour traiter et sculpter le bois, et de la résistance de ce matériau aux chocs. 



Un chantier naval à Sa Huynh, district de Duc Phô, province de Quang Ngai.


Les planches de la cale sont revêtues de plusieurs couches de peinture contre les insectes 
et l’érosion par  l’eau salée.



La construction d’un bateau à coque en bois d’une puissance de 300 à 400 CV prend trois mois
et nécessite 100 mètres cubes de bois.



Le chantier naval de Nghia Phu, dans la commune homonyme, district de Tu Nghia.


Hélice d’un chalutier de près de 1.000 CV.


La construction de navires exige de la précision dans les moindres détails.


La présence de pêcheurs en Mer Orientale contribue à y affirmer la souveraineté nationale.


A Quang Ngai, le secteur de la pêche emploie près de 40.000 travailleurs
Plus de 150.600 tonnes de produits aquatiques ont été exploités en 2015,
contre moins de 150.600 tonnes en 2014.



Navires de pêche à l’embouchure du fleuve Trà Khuc.

 
La construction d’un  navire à coque  en bois et d’une capacité de 300 à 400 CV prend en moyenne  trois mois et nécessite 100 mètres cubes de bois. Pour des navires de grand tonnage, il faut choisir du bois léger, solide et absorbant peu l’eau tels que sao, xuong ga, cho, cong chim…. Une fois la charpente montée, on construit ensuite la cale. Toutes les étapes sont surveillées par des ouvriers expérimentés, soucieux du moindre détail.

En 2015,  grâce à des fonds empruntés auprès des banques, les pêcheurs de Quang Ngai ont pu construire des bateaux de grande capacité -  le double des anciens. Le chantier naval de Nghia Phu, commune de Nghia Phu, district de Tu Nghia, compte une trentaine de navires en construction, le plus petit d’une capacité de 400 CV, le plus grand de 800 CV.

Conscients de leur double rôle d’exploiter les produits halieutiques et d’affirmer la souveraineté du pays dans les territoires maritimes aux confins du pays, les pêcheurs de la province de Quang Ngai opèrent jusque dans les archipels de Hoang Sa et Truong Sa, considérés comme des « bornes frontalières », marquant de leur simple présence la souveraineté nationale./.



Environ 900 navires opèrent dans les archipels de Hoàng Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratley), et autour de la plate-forme DK 1. Le secteur de la pêche de la province dénombre près de 40.000 travailleurs et a exploité,  en 2015,  plus de 160.000 tonnes  de produits aquatiques.

Texte et photos : Công Dat