29/06/2015 08:58 GMT+7 Email Print Like 0

Priorité à la santé dans les régions insulaires

Depuis deux ans, la province de Quang Ninh met en œuvre le projet de «Développement du système de santé dans les régions maritimes vietnamiennes d’ici 2020». L’objectif : améliorer l’accès aux soins médicaux.


Vingt communes et bourgs de Quang Ninh (Nord) bénéficient du projet de «Développement du système de santé dans les régions maritimes vietnamiennes d’ici 2020». Ils se situent pour la plupart loin du continent, des zones où se déplacer est difficile. Les dispensaires sur place ne peuvent accueillir que des cas bénins, faute de personnel compétent (seulement six médecins pour douze dispensaires) et d’équipements médicaux adaptés. Les patients les plus graves doivent donc être transportés vers les établissements en métropole. Problème : les moyens de transport sont dépassés pour faire face aux urgences. Une vraie question de santé publique.


Mieux vaut prévenir que guérir


Sur l’île de Trân, district de Cô Tô, les consultations et traitements médicaux sont réalisés avec l’aide du Service de santé militaire de l’île. Mais il manque de tout ici : infrastructures, équipements, médicaments, ainsi que d’un lieu de vaccination pour les enfants.


«Toute l’année, nous travaillons en mer. Parfois, nous ne savons même pas de quoi nous souffrons. Nous avons besoin d’aides en termes de connaissances, d’équipements pour prodiguer les premiers secours», partage Châu Thành Minh, pêcheur du bourg de Cai Rông, district de Vân Dôn.


Déployé depuis deux ans, ce projet a obtenu des résultats encourageants. Les activités de prévention et de lutte contre les épidémies et la réalisation des programmes de l’objectif national sur la santé ont été renforcées, notamment dans les communes ou districts insulaires.


Les cliniques des districts, chefs-lieux et villes ont fait l’objet d’investissements permettant de prodiguer aux habitants de meilleurs consultations et traitements médicaux. L’hôpital Bai Chay et celui de la province de Quang Ninh, en coopération avec les établissements hospitaliers au niveau de district, mettent régulièrement en place des centres de soins ambulants réservés aux habitants des régions en situation difficile des districts insulaires.


Enfin, Quang Ninh envisage de fournir, à la fin de l’année, des armoires à pharmacie à tous les bateaux de pêche immatriculés dans la province et des cartes d’assurance-santé à tous les pêcheurs en activité dans les communes insulaires. -CVN/VNA/VI