23/08/2021 10:02 GMT+7 print

Le Vietnam vise à se classer parmi les 50 premières destinations mondiales

Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a publié un programme d’action pour le développement du tourisme pour la période 2021-2025, dans le but de faire du Vietnam l’un des 50 premiers pays au monde en termes de compétitivité touristique.

Le programme s’attachera à sensibiliser l’opinion publique à la nécessité de développer le tourisme et de le transformer en un secteur économique phare, tout en faisant progressivement du pays une destination attractive pour les voyageurs étrangers.

Il se concentrera également sur l’application de la science et de la technologie de pointe, ainsi que sur l’utilisation des technologies numériques dans l’industrie du tourisme.

L’industrie du tourisme développera un système national de base de données sur le tourisme, mènera des enquêtes pour classer et numériser les ressources touristiques vietnamiennes, y compris la mise en place d’un système d’information numérique sur les sites touristiques, les établissements de services touristiques, ainsi que les marchés touristiques du pays.

Les propositions mettent également l’accent sur la nécessité de développer et de mettre en œuvre des projets de développement du tourisme intelligent, d’appliquer la technologie moderne pour développer des logiciels intelligents et d’utiliser des services publics pour soutenir la gestion des activités touristiques afin de mieux servir les touristes.

En outre, les entreprises touristiques devraient recevoir un soutien pour renforcer la connectivité et innover leurs activités, tout en s’efforçant d’améliorer l’application de technologies vertes et propres dans les établissements d’hébergement.

Le ministère a proposé que des politiques financières soient publiées rapidement pour soutenir les entreprises touristiques et que l’accent soit mis sur la formation des ressources humaines pour amortir les impacts négatifs de la pandémie de Covid-19.

D’autres objectifs incluent la simplification des procédures administratives, la réduction des coûts pour les entreprises touchées par la pandémie, l’investissement dans les infrastructures touristiques, le développement d’une main-d’œuvre de haute qualité et la promotion de la coopération internationale. – VNA/VI