23/07/2021 16:01 GMT+7 print

Hanoï appuie la chaîne d'approvisionnement alimentaire face au Covid-19

Face à la 4e vague d’épidémie de Covid-19, le secteur de l’agriculture de Hanoï a déployé plusieurs mesures efficaces pour assurer la production et sert de pont pour garantir la fourniture d’aliments sûrs aux habitants de la capitale.

Début 2021, constatant l’évolution complexe de l’épidémie qui se répandait dans le monde entier, pour assurer la sécurité alimentaire, le secteur  de l’agriculture de la capitale a planifié une zone de production high-tech abritant 35 zones de riziculture, 104 de culture maraichère, 56 de culture fruitière, 66 d’aquiculture, 48 d’élevage porcin, 15 d’élevage   laitier, 39 d’élevage de bovins à viande, 60 d’aviculture et 3.800 fermes tenues par des habitants.

Hanoï  a prévu une demande mensuelle d’articles de première nécessité pour 10,5 millions de Hanoïens dont 94.500 tonnes de riz (56.388 tonnes qu’elle peut fournir elle-même soit 57,8% de la demande), 18.900 tonnes de porc (17.500 tonnes, 92,6% ), 6.153 tonnes de bœuf (896 tonnes, 14,5%), 5.250 tonnes de produits aquatiques frais ou surgelés (9.080 tonnes), 5.250 tonnes de produits manufacturés (925 tonnes, 15,3%), 105.000 tonnes de fruits et légumes (67.299 tonnes, 64%).



La coopérative Thanh Ha, dans le district Thuong Tin(Hanoï), abrite 1,2 ha de culture maraîchère high-tech.  Photo: Công  Dat/VI


Maraîchage hydroponique en ville. Photo:Thanh Giang/VI


Culture d’asperges sous serre aux normes VietGap de la coopérative Thanh Ha, au district de Phu Xuyên. Photo: Tât Son/VI


Modèles d’élevage de poulets ou de lapins de nombreuses coopératives de Hanoï.  Photo/ VI






Hanoï a développé 104 zones de culture  maraîchère bio. Photo/ VI


Les légumes bio de Hanoï sont mis  en vente dans  127 supermarchés, assurant la demande en cette période de crise sanitaire. Photo/ VI

Hanoïens achetant des légumes bio au supermarché.  Photo/ VI

Outre les sources de produits agricoles disponibles,  la ville a créé ou développé 786 chaînes de fourniture d’aliments bio dont 253 certifiées par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

« Dans l’esprit  “ Hanoï pour le pays, Hanoï de concert avec tout le pays”, les quatre  premiers mois de 2021, les chaînes de distribution, supermarchés, chaînes de distribution d’aliments de Hanoï ont écoulé  43.000 tonnes de produits des villes et provinces, soit 550 milliards de dongs. La ville  a accordé une attention particulière aux produits agricoles et aquatiques des localités ayant des difficultés à écouler leur production à cause du Covid-19. Ainsi  130 tonnes de poulets de ferme de la province de Hai Duong ont été écoulées, plus de 130.000 tonnes de fruits et légumes, de produits aquacoles  des provinces de Hai Duong, Quang Ninh, Soc Trang, Ha Giang… »
 
Nguyên Manh Quyên, vice-président du Comité populaire municipal de Hanoï
Hanoï compte 29 centres commerciaux, 127 supermarchés, 458 marchés dont deux de vente en gros de produits agricoles, plus de 1.800 boutiques,  plus de 128 chaînes de boutiques de  produits agricoles et d’aliments… qui    fournissent suffisamment  d’aliments aux habitants de la capitale.

Depuis le début de l’année, le service de l’Agriculture de la ville a créé une quarantaine de marques commerciales protégées  telles que poulet de ferme de Ba Vi et Soc Son, poulet Mia de Son Tây,  canard Vân Dinh, longane Dai Thanh, riz parfumé Bôi Khê.

Il propose aux clients des produits alimentaires très appréciés des consommateurs tels que riz  Bao Minh, champignons  Kinoko Thanh Cao, légumes Cuoi Quy, viande de porc Hoang  Long…/.

 
Texte et photos: VI – Traduction: Diêu Vân