02/07/2021 09:01 GMT+7 print

Allocution du Secrétaire général du PCV Nguyen Phu Trong portant sur l’étude et l’application de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh

La revue Vietnam Illustré a l’honneur de présenter ci-dessous, l’allocution  du Secrétaire général du PCV présentée au Séminaire national récapitulatif sur les 5 ans de mise en œuvre de la Directive 05 du Bureau politique portant sur « la Promotion de l’étude et de l’application de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh »

Dans le contexte où l’ensemble du Parti, du peuple et de l’armée commémore solennellement le 131ème anniversaire de la naissance du feu Président Ho Chi Minh, le 110ème anniversairede son départ pour trouver la voie du salut national et le80ème anniversaire de son retour dans le pays natal pour diriger directement la révolution vietnamienne; dans l’ambiance de joie, de confiance et de fierté de l’ensemble du pays après le grand succès du XIIIe Congrès national du PCV, de celui des élections législatives de la XVe législature et des élections des Conseils populaires de différents échelons (mandat 2021-2026), aujourd’hui, nous organisons solennellement le Séminaire national pour faire le bilan des 5 ans de mise en œuvre de la Directive 05 du Bureau politique sur la « Promotion de l’étude et de l’application de la pensée, de la moralité et du stylede Ho Chi Minh ». Ce travail revêt une forte nécessité et une grande signification. 


Le Secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong présente son allocution portant sur « Promotion de l’étude et de l’application de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh ». Photo : Tri Dung/AVI 

Au nom du Comité central du PCV, je tiens à adresser aux camarades dirigeants du Parti, de l’Etat, aux organismes et aux individus émérites et exemplaires, aux délégués venant participer au Séminaire mes salutations et mes vœux les meilleurs. 

Comme nous le savons tous, notrebien aimé Président Ho Chi Minh est le leader de génie du Parti et du peuple, le grand maître de la révolution vietnamienne, le héros de la libération nationale, le combattant exemplaire de l’internationale communiste, l’éminent homme de culture du monde. Il a laissé à notre Parti, à notre peupleun héritage spirituel infiniment riche et précieux. Il s’agit de l’ère de Ho Chi Minh, de la cause de Ho Chi Minh, de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh. Il est un exemple brillant que nous nous déployons à suivre. Il est le symbole le plus noble du patriotisme et de l’héroïsme révolutionnaire du Vietnam, de la cristallisation de la moralité, de la sagesse, de la magnanimité, de la conscience du peuple et du temps moderne.

Durant toute sa vie, il n’a cessé de se forger, de se consacrer à la Patrie, au peuple, à la libération nationale, à la libération des classes, à la libération de la société et à la libération de l’homme. Il a eu certes une vie pleine d’épreuves et de sacrifices, mais aussi une belle vie glorieuse, noble et pure. De son vivant, il est déjà devenu une légendehistorique de la nation.

Symboles de la révolution, sa vie et sa cause ont éveillé l’aspiration et la confiance du peuple vietnamien et des peuples progressistes de par le monde dans leur lutte pour l’indépendance, la liberté, la paix, la démocratie et l’équité sociale. « Notre nation, notre peuple, notre pays ont donné naissance à Ho Chi Minh-grand héros national et c’est lui qui leur a apporté gloire et honneur».

La pensée, la moralité et le style du Président Ho Chi Minh constituent un trésor immesurable de notre Parti et de notre peuple, ce qui a éclairé la cause révolutionnaire du Vietnam et l’a conduite à la grande victoire. L’étude et l’application de la pensée, de la moralité et du style du Président Ho Chi Minh sont ainsi un travail nécessaire, une tâche importante, permanente et indispensable de l’ensemble du Parti, du peuple et avant tout, des cellules du Parti, des administrations, des agents publics et des membres du Parti dans l’accomplissement de leurs missions au service du peuple, au service de la nation.

En quoi consistent donc la pensée, la moralité et le style de Ho Chi Minh ?

Nous pouvons les définir brièvement comme suit:

- En ce qui concerne la pensée de Ho Chi Minh : Il s’agit de la compilation de ses points de vue, de ses perceptions, de ses idées fondamentales sur les questions liées à la révolution et sur la voie de la révolution vietnamienne. Ceux-ci résultent de l’application et du développement avec créativité du Marxisme-Léninisme dans les conditions spécifiques du Vietnam, de la mise en valeur de belles traditions du peuple vietnamien et de la réception de la quintessence de la culture de l’humanité. Le Président Ho Chi Minh a affirmé à maintes fois: « Le Vietnam est un, le peuple vietnamien est un. Les fleuves peuvent se tarir, les montagnes peuvents’éroder, mais cette vérité ne changera jamais » ; « Mieux vaut tout sacrifier que de voir le pays replonger dans la servitude» ; « Rien n’est plus précieux que l’indépendance et la liberté » ; « Même s’il fautmettre en feu toute la cordillère annamitique, nous sommes résolus à reconquérir l’indépendance » ;  « Mon seulet ultime désir, c’est que notre pays soit complètement indépendant etque notre peuple complètement libre, que nos compatriotes aient accès à la nourriture, à l’éducation et que notre pays ait une place qu’il mérite sur la scène internationale ».

« L’indépendance ne vaut rien si le peuple ne peut pas vivre en liberté et en bonheur ». L’indépendance doit par conséquent s’associer au socialisme ; la libération nationale doit aller de pair avec la libération des classes, la libération de la société et la libération de l’homme. Entreprendre une révolution socialiste s’avère ainsi inévitable. Le Vietnam peut-il devenir un pays prospère et le peuple vietnamien peut-il se hisser au même rang que les grandes puissances dans le monde, cela dépend grandement de la valorisation du bloc de grande union nationale, du rassemblement de toutes les forces, de toutes les ethnies, de toutes les religions et de tous les Vietnamiens patriotes : « Union, union, grande union ; victoire, victoire, grande victoire ! ». « La révolution prolétarienne est la seule voie du salut national et de la libération nationale ». « De nos jours, de nombreuses doctrines, théories coexistent certes, le Léninisme en reste pourtant la plus juste, la plus révolutionnaire».  La révolution est la cause du peuple, par le peuple et pour le peuple qui doit être placée sous la direction judicieuse d’un parti révolutionnaire légitime. Plus le Parti est fort, plus le peuple est puissant étant donné que le Parti est l’avant-garde, le leader de la classe ouvrière, des travailleurs et de l’ensemble du peuple.

En ce qui concerne la moralité de Ho Chi Minh, il s’agit de la morale révolutionnaire, des nobles qualités d’un révolutionnaire à savoir: assiduité, parcimonie, intégrité, droiture et impartialité. Concrètement, l’assiduité signifie l’esprit d’application et de dévouement au service de la nation et du peuple. La parcimonie réside à pratiquer l’épargne, à éviter le luxe, le gaspillage notamment dans l’usage des biens publics. L’intégrité veut dire la préservation de la décence, de l’honneur et de la pureté. La droiture s’entend de la loyauté, de l’honnêteté etde la magnanimité.L’impartialité se manifeste par la volonté de privilégier,avant tout, les intérêts publics, de lutter résolument contre l’individualisme, de « balayer l’individualisme », ce dans la mesure où « l’individualisme est considéré comme envahisseur interne », « ennemi perfide » qui est « très véreux, rusé » et qui peut « nous tirer vers le bas »... Le Président Ho Chi Minh a prêté un intérêt particulier à forger la moralité révolutionnaire. « Comme une rivière qui coule de sa source, elle se tarira si sa source n’existe plus, un arbre se fanera s’il est dépouillé de sa racine. Chaque révolutionnaire doit avoir dela moralité, faute de laquelle il ne peut pas diriger le peuple quel que soit son talent », a-t-il dit. 

Le style de Ho Chi Minh se qualifie par la simplicité, la modestie, la proximité au peuple et la confiance envers le peuple. Toute action est motivée par le respect de l’intérêt du peuple. Le fonctionnaire doit être le serviteur du peuple et non pas le "maître du peuple", et non plus "le mandarin révolutionnaire". Chaque cadre et chaque adhérent du parti est invité à étudier, à s’autoformer et à s’entrainer pour améliorer en continu son niveau d’instruction et ses connaissances. L’apprentissage lui permet de devenir une personne de culture et de forger son intégrité pour devenir "loyal au Parti, dévoué au Peuple » et capable de « surmonter toute difficulté et vaincre tout ennemi."

De son vivant, le président Ho Chi Minh a accordé une attention particulière à la formation des cadres et des adhérents du Parti. Il a dit : « Notre Parti est le Parti au pouvoir. Il revient donc à chaque membre et à chaque adhérent du Parti d’appréhender les vertus révolutionnaires que sont l’honnêteté, la droiture et l’impartialité. Nous devons préserver notre Parti dans son état de pureté pour être digne de gouverner le pays et de devenir le serviteur fidèle du peuple." Il faut admettre que "le succès ou l’échec repose sur la qualité des cadres" et que "le personnel constitue l’âme de l’administration". Il convient, par conséquent, d’accorder une attention particulière à la formation des cadres et des adhérents du Parti. Il est nécessaire de montrer l’exemple de bonnes personnes et de bonnes pratiques. Il a ajouté : "Les bonnes personnes, les bonnes pratiques se comparent aux fleurs qui s’épanouissent en printemps. Elles montrent l’exemplarité de l’héroïsme révolutionnaire", "Faire de l’exemplarité de bonnes personnes et de bonnes pratiques le cœur de la formation et de l’entrainement au quotidien est la meilleure manière d’édifier notre Parti, de construire les organisations révolutionnaires, de former les personnes de la nouvelle génération et de construire la nouvelle vie".

Le Secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong prend sa parole au séminaire. Photo : Tri Dung/AVI 

Ces derniers temps, l'apprentissage et l’application de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh sont promus par le Parti via de nombreuses directives et résolutions. La plus récente est la Directive numéro 05 du Bureau politique du XIIème congrès portant sur "la Promotion de l’étude et de l’application de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh". L’adoption de ladite Directive est liée à l’application de la Résolution du 4ème Plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam du XIIème Congrès sur la construction du Parti. Ces textes visent à prévenir et à lutter contre la détérioration de l'idéologie politique, de la moralité, du style de vie, « l'auto-évolution » et « l'auto-transformation » au sein du Parti. D’importants résultats ont été obtenus, des changements positifs ont été observés et sont diffusés au sein de tout le Parti et de toute la société. Ces belles réalisations ont été appréciées par le XIIème Congrès du Parti.

Il est à remarquer que le pilotage du mouvement d’apprentissage et d’application de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh s’est effectué avec rigueur et qualité. L’entrainement moralassocié à la responsabilité de montrer l’exemple a enregistré des changements positifs. Les cellules du Parti, les cadres, les adhérents du Parti, les dirigeants des administrations et institutions, notamment les membres du Bureau politique, du Secrétariat, du Comité central ont fait preuve du sens de responsabilité et d’exemplarité viades actions concrètes avec comme devises : "l’échelon supérieur d’abord, l’échelon inférieur par la suite", «  à l’intérieur d’abord, à l’extérieur ensuite", "l’étude va de pair avec l’action". La sensibilisation au mouvement, menée avec créativité et flexibilité, est bien appréhendée par les cadres, les adhérents du Parti et le peuple. Il en résulte que la pensée, la moralité et le style de Ho Chi Minh constituent le fondement moral de toute la société. Le contrôle et la supervision sont mis en exergue pour éviter toute déviation.

Les résultats satisfaisants mentionnés ci-dessus ont contribué grandement à la lutte contre la détérioration de l'idéologie politique, de la moralité, du style de vie, les expressions de «l'auto-évolution » et de «l'auto-transformation » dans l'équipe des cadres et des adhérents du Parti, en particulier les cadres dirigeants. Le contingent de cadres maitrise l’idiologie politique et dispose des vertus morales. Il a le sens de responsabilité et de motivation. Il se place en position d’avant-garde, d’exemplarité pour s’acquitter pleinement des tâches assignées. Il a contribué au développement socio-économique, à la construction et à la défense du pays.

De nombreux problèmes d’une difficulté et d’une complexité extrêmes liés à la construction et au redressement du Parti, relatés lors des précédents congrès, ont été résolus durant le mandat suivant le XIIème congrès. Dans le mouvement d'apprentissage et d’application de l’exemple de l’oncle Ho, plusieursexemples individuels et collectifs ont apparu. Ils servent de source d’inspiration pour promouvoir, au sein de toutes les couches sociales, l’esprit patriotique et le désir de se mettre au service du pays. Ils encouragent tout notre peuple à être persévérant et déterminé à atteindre l’ultime objectif qu’est l'indépendance nationale associée au socialisme.

Au nom du Comité central du Parti, je tiensà̀ saluer chaleureusement et à féliciter les collectifs et les individus émérites qui ont montré l’exemple dans l’apprentissage et l’application des vertusde l’oncle Ho. Chaque groupe et chaque individu exemplaire est commeune belle fleurqui embellit notre pays. Le Parti et l'État reconnaissent vos contributions et souhaitent que vous continuerez à valoriser les acquis, à continuer à être exemplaires pour rester une source d’inspiration pour tous.

A côté des résultats encourageants mentionnés plus haut, nous constatons encore des insuffisances dans l’exécution de la Directive numéro 05. Dans certains endroits et à certains moments, le travail de pilotage et de mise en œuvre n’est pas à temps, ni actif, montrant une certaine décadence du leadership. Au sein d’une partie des cadres et des membres du Parti, l’engagement à s’autoformer et à montrer l’exemple laisse à désirer.

D’ici et là, la détermination des percées à réaliser est maladroite. Momentanément, la lutte contre les points de vueerronés et hostiles reste passive. La découverte et la glorification des collectifs et d'individus exemplaires dans l’apprentissage et l’application des vertus de l’oncle Ho sont tardives et incomplètes. La promotionde bons exemples et de bonnes pratiques n’est pas suffisante à certains moments.  La lutte contre les signes de dégradation de l'idéologie politique, de la morale et du style de vie manque de vivacité. La critique et l’autocritique sont parfois réalisées de manière formelle. Nombreux sont ceux qui ne veulent pas reconnaitre leur défauts et cherchent les excuses dans le contexte extérieur. Certains cherchaient à éviter ou à contourner la critique. Le contrôle et la surveillance ne sont pas réguliers et stricts. La portée du contrôle et l'efficacité de prévention des infractions laissent à désirer.

A l’issue de 35 ans de Renouveau, d'un pays pauvre disposant d’infrastructures techniques et socio-économiques arriérées, le Vietnam s'est élevé pour atteindre de grandes réalisations de portée historique. « Jamais notre pays n’avait eu une posture, une puissance, une position et un prestige sur la scène internationale aussi importants qu’aujourd’hui ».

A nos jours, le contexte international et international est marqué par des mutations rapides, complexes et imprévisibles. Les opportunités s’alternent avec les défis. Le nouveau contexte nous expose devant des problématiques à la fois nouvelles, complexes et urgentes dans notre œuvre de construction et de développement du pays.

Les quatre dangers que notre Parti a identifiés persistent et demeurent plus redoutables. Les forces ennemies cherchent à renforcer leur opposition et sabotage contre la cause révolutionnaire de notre Parti et de notre peuple. Elles continuent à nier le rôle de direction du Parti et à diviser le bloc d’union du Parti et du peuple dans le but de renverser notre Parti et notre régime. Ce contexte a des impacts négatifs et multidimensionnels à l’encontre des cadres, des adhérents du Parti et du peuple. Il est nécessaire par conséquent de renforcer le mouvement d’apprentissage et d’application de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh, de protéger les fondements idéologiques du Parti, de lutter contre les opinions erronées et les hostilités de forces ennemies et de répondre pleinement aux exigences de la cause révolutionnaire dans la nouvelle ère.

La Résolution du 13ème Congrès du Parti a clairement stipulé : « Dans les années à venir, il est nécessaire d'attacher une importance particulière à la construction et au redressement du Parti de manière globale sur les plans politique, idéologique, moral, organisationnel et humain”. Il faut « mettre en œuvre de manière résolue et persistante la Résolution du 4ème Plénum du Comité central du PCV du 11ème mandat ainsi que la Résolution du 4èmePlénum du Comité central du PCV du 12ème mandat sur la construction du Parti en association avec la promotion de l'apprentissage et de l’application de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh par des moyens forts, décisifs et de manière synchrone en vue de prévenir et de lutter contre la détérioration de l'idéologie politique, de la moralité, du style de vie, « l'auto-évolution » et « l'auto-transformation » à l’intérieur du Parti.

Les comités du Parti, les administrations à différents niveaux doivent valoriser les résultats obtenus au cours des dernières années, poursuivre  l'apprentissage et la mise en application de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh. Il nous faut nous acquitter pleinement des tâches définies dans la Conclusion n° 01-KL/TW en date du 18 mai 2021 du Bureau politique relative à la poursuite de la mise en œuvre de la Directive 05-CT/TW du Bureau politique sur « la promotion de l’apprentissage et de l’application de la pensée, de la moralité et du style de Ho Chi Minh". Il est ainsi important de mener à bien ces trois tâches: apprendre, suivre l’exemple de l'Oncle Ho et montrer l'exemple.

Apprendre l’Oncle Hô, c'est apprendre sa pensée, sa vision révolutionnaire du monde et de la vie humaine, sa moralité révolutionnaire et son style d'un vrai communiste. Il est primordial de rendre cet esprit d’apprentissage plus enraciné dans  le mode de vie, la façon de penser et de travailler de chaque cadre et membre du Parti ainsi que de tous les vietnamiens.  Il nous faut faire en sorte que la pensée, la moralité et le style du Président Ho Chi Minh pénètrent pleinement dans la vie sociale et deviennent ainsi un véritable fondement moral solide, une grande force permettant à tout notre Parti, à tout notre peuple et à toute notre armée de valoriser leur force intérieure, de surmonter les difficultés et les défis, et d’accomplir toutes les tâches révolutionnaires dans la nouvelle période. Il nous faut faire en sorte que chaque cadre et membre du Parti soit vraiment imprégné de la pensée de l’Oncle Ho et mette en accord la parole avec l'action. Chacun d’entre nous doit y trouver les normes morales qu'il faut apprendre, valoriser et transformer en notre raison d’être et en une force motrice qui nous encourage à nous perfectionner, à devenir plus courageux, résilient, modeste, transparent, impartial, proche du people, prêt à servir de tout cœur le peuple et la Patrie, fidèle à nos objectifs et à nos idéaux révolutionnaires.Nous pouvons ainsi valoriser le patriotisme, la volonté d'autonomie nationale, l'aspiration à développer un pays prospère et heureux, à rendre le pays de plus en plus développé et la nation de plus en plus prospère.

Doté d’un contingent de cadres et membres qui ont été formés à travers les épreuves et deviennent matures, notre Parti pourra renforcerdavantage sa force, sa combativité et son prestige, à la hauteur de son rôle et de sa mission de direction révolutionnaire, être digne de la confiance du peuple, « mériter d'être le leader et le fidèle serviteur du peuple". Suivre l’exemple de Ho Chi Minh, c’est passer activement de l’apprentissage à l’application. Cela doit se traduire dans les programmes d'action concrets, dans la mise en œuvre des tâches politiques de chaque localité et chaque administration. Cela doit se traduire également dans la construction et le redressement du Parti avec l’accent mis sur la responsabilité et l'éthique de chaque cadre et membre du Parti ainsi que dans la résolution des problèmes clés et urgents sur la base de la pensée de Ho Chi Minh et du marxisme-léninisme qui constituent le fil rouge de toutes nos actions.

En outre, il est important de nous imprégner de la pensée de Ho Chi Minh relative au travail de construction et de redressement du Parti sur tous les plans : politique, idéologie, moralité, style de vie, organisation, ressources humaines. Il est impératif  d’améliorer la capacité de leadership du Parti, sa capacité d’exercer le pouvoir et sa combativité, de construire ainsi un véritable État de droit socialiste «du peuple, par le peuple, pour le peuple ».

Montrer l'exemple, c’est à la fois apprendre, appliquer et inspirer les autres. Il est nécessaire de valoriser avec efficacité la coordination entre ces trois tâches tout en mettant l’accent sur le rôle d’inspiration de ceux qui sont à la tête des comités du Parti à tous les niveaux, à commencer par les membres du Bureau politique, les membres du Secrétariat et les membres du Comité central du Parti

Chaque cadre et membre du Parti doit être un bon exemple, plus sa position est importante, plus le cadre doit vivre, agir et travailler correctement en montrant son idéologie ferme, son opinion juste, son audace, sa volonté d’agir au service du peuple et du pays, son style de leadership scientifique, démocratique et pratique. Le cadre exemplaire doit être un véritable noyau de solidarité et de rassemblement, conformément à ce que l’Oncle Ho a dit: “Un exemple vivant vaut mieux que cent discours de propagande”.

De plus, il nous faut “améliorer notre moralité révolutionnaire et anéantir l'individualisme". Il est primordial de rester résolu, persistant, actif dans la prévention et la lutte contre la corruption et la détérioration de l'idéologie politique, de la moralité, du style de vie des cadres et des membres du Parti, ainsi que "l'auto-évolution", "l'auto-transformation" à l’intérieur  du Parti. Il est nécessaire de faire de la campagne « Apprendre et appliquer la pensée, la moralité et le style de Ho Chi Minh »  un travail régulier, un besoin culturel et spirituelau sein du Parti, créant ainsi une nouveauté dans la construction de la culture de notre Parti, le rendant vraiment " éthique et avancé ".

Dans le cadre de l’accomplissement de trois tâches mentionnées ci-dessus, il est nécessaire de bien coordonner entre « construire » et « lutter», sachant que « la construction » est essentielle et stratégique tandis que « la lutte» est importante et urgente. Il nous faut mettre en avance l'esprit selon lequel « la parole doit aller de pair avec l’action», «l’apprentissage est une mission à vie». Il nous faut prévenir et combattre la détérioration de l'idéologie politique, de la moralité, du style de vie et les signes d’« auto-évolution » et d'« auto-transformation ». Il nous faut également lutter de manière persistante et résolue contre la corruption en disant “non” à des zones interdites, à des exceptions ou encore à n’importe quelle manipulation mal saine. Il est nécessaire de renforcer le travail de contrôle et de surveillance, d’élever le niveau de dissuasion à l’encontre des pensées et expressions négatives, d’encourager les cadres et membres du Parti à penser et à agir au service des intérêts communs,  du bonheur du peuple, de la transparence et du développement durable du Parti.
Un dicton vietnamien dit : « Les membres du Parti défrichent le chemin, les villageois les suivent ». Au fil de l'histoire révolutionnaire de la nation, notre peuple adopte une conviction selon laquelle: « La direction très judicieuse de notre Parti a conduit notre nation de victoire en victoire”, «Notre Parti a formé une génération de jeunes révolutionnaires, filles comme garçons, très enthousiastes et courageux dans toutes leurs tâches. Ce sont les fleurs fraîches de l'héroïsme révolutionnaire”.

J'espère qu'à l’issue de cette rencontre, l’apprentissage et l’application de la pensée, de la moralité et du style d'Ho Chi Minh continueront à être promus de manière plus approfondie, plus pratique et plus efficace, contribuant ainsi activement à la mise en œuvre réussie de la Résolution du 13ème Congrès du Parti et à la cause de renouveau, d’édification et de défense du pays, faisant de notre pays un pays développé à revenu élevé d’ici le milieu du 21ème siècle, à l'occasion du 100ème anniversaire de la fondation de la République démocratique du Vietnam – devenue de nos jours République Socialiste du Vietnam - ce qui va satisfaire parfaitement le souhait du Président Ho Chi Minh de voir le Vietnam marcher ensemble avec les grandes puissances de par le monde./. 
.
 
Réalisé par la revue Vietnam Illustré/AVI – Traduction : Diêu Vân