23/06/2021 09:47 GMT+7 print

Une rétrospective Mai Trung Thu à Paris, écho d’un Vietnam rêvé

 Plus de 30 œuvres du peintre français d’origine vietnamienne Mai Trung Thu, de son nom d’artiste Mai-Thu, sont présentées à partir le 21 juin à la gare de Lyon, dans le 12e arrondissement de Paris, la tête de ligne des TGV à destination du Sud-Est de la France.

Cet événement se déroule en marge d’une exposition intitulée "Mai-Thu (1906-1980), écho d’un Vietnam rêvé" organisée du 16 juin au 24 octobre 2021 au musée des Ursulines, à Mâcon, la première rétrospective jamais dédiée au travail de l’artiste.

Faisant partie de la première promotion, de 1925 à 1930, des élèves de l’École des Beaux-Arts de l’Indochine, il est connu depuis la fin des années 1950 grâce à ses représentations d’enfants, peintes à la gouache sur soie. Ces œuvres, largement diffusées par des reproductions ont contribué à la connaissance de la vie traditionnelle vietnamienne, aussi bien en temps de paix que dans la tourmente de la guerre du Vietnam.

Toute l’œuvre de l’artiste est d’une composition très rigoureuse, ne laissant rien au hasard. C’est l’unité par les couleurs, les formes, les lignes et l’espace qui lui donnent sa personnalité.

Pour cette rétrospective, le musée réunit plus de 140 œuvres originales de l’artiste parmi lesquelles des huiles sur toile, des peintures sur soie, des dessins, photographies et lithographies. Une grande majorité des œuvres présentées n’a jamais été montrée au pubilc

Séjournant à Mâcon de 1940 à 1941, Mai Trung Thu est pionnier de l’art moderne vietnamien et maître de la peinture sur soie. L’exposition est une occasion de découvrir son style personnel, empreint de poésie, où la ligne et la couleur sont mises au service de scènes inspirées par la vie traditionnelle vietnamienne.

Selon le musée des Ursulines, l’exposition exceptionnelle est organisée en partenariat avec le musée Cernuschi, musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris, et avec le soutien et la participation de Madame Mai Lan Phuong, fille de l’artiste.

Elle bénéficie par ailleurs du soutien financier de la Direction Régionale des Affaires Culturelles et de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Cette exposition est reconnue d’Intérêt National par le Ministère de la Culture. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État. – VNA/VI.