21/06/2021 10:00 GMT+7 print

Singapour souhaite développer des relations substantielles avec le Vietnam

Le ministre des Affaires étrangères de Singapour, Vivian Balakrishnan. Photo : VNA
Le ministre des Affaires étrangères de Singapour, Vivian Balakrishnan, a exprimé son souhait de discuter avec les nouveaux dirigeants vietnamiens des moyens pour développer des relations substantielles entre les deux pays, d'échanger des points de vue sur les évolutions dans la région et le monde, d'intérêt mutuel.

Lors d’une interview accordée à l’Agence vietnamienne d’information à Singapour, avant son voyage prévu du 20 au 23 juin au Vietnam pour participer au Dialogue politique de haut niveau du Forum de coopération Asie-Europe (ASEM), le ministre a estimé que le partenariat stratégique entre les deux pays reposait sur des liens politiques et économiques solides, des échanges chaleureux entre les peuples et une coopération approfondie. Sept parcs industriels Vietnam-Singapour répartis à travers le Vietnam sont un symbole de la coopération économique satisfaisante entre les deux pays.

Les deux pays partagent un intérêt commun à promouvoir un système commercial multilatéral libre, inclusif et fondé sur les règles.

Selon le responsable singapourien, malgré l'impact de la pandémie de COVID-19 sur l'économie mondiale, en 2020 et au premier trimestre 2021, Singapour demeure la plus grande source d'investissement direct étranger du Vietnam. Les deux pays se sont soutenus pendant cette période difficile, notamment en faisant des dons de fournitures médicales et en travaillant ensemble pour maintenir ouvertes les chaînes d'approvisionnement dans la région.

Les deux pays sont également pleinement attachés au multilatéralisme des vaccins, ainsi qu'à leur distribution juste et équitable.

Concernant la tendance de la coopération entre les deux pays dans les temps à venir, le ministre a souligné que Singapour se préparait à la réouverture de la frontière et pourrait envisager des moyens de reprendre progressivement les voyages entre les deux pays, de manière complète et efficace. Cela aura un impact positif sur la reprise économique des deux pays.

Il a déclaré qu'à long terme, les deux parties peuvent rechercher conjointement des mesures pour renforcer la résilience des chaînes d'approvisionnement et celle de la région face aux futures pandémies.

Les deux pays visent à renforcer le partenariat stratégique en poursuivant de nouveaux domaines de coopération, tels que l'énergie propre, l'innovation technologique et l'économie numérique. -VNA/VI