19/05/2021 10:01 GMT+7 print

Créer une impulsion pour resserrer la coopération ASEAN-Chine

Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung. Photo : VNA
Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung, chef des hauts officiels (SOM) de l’ASEAN du Vietnam a participé au 27e consultation régulière des SOM ASEAN-Chine (ACSOC), tenue en ligne le 18 mai.

S'exprimant au nom des pays de l'ASEAN, M. Dung a affirmé que, malgré de nombreux défis dus à l'épidémie de COVID-19, l'ASEAN et la Chine avaient fait de grands efforts pour coopérer et obtenu de nombreux résultats positifs ces derniers temps.

Il a demandé aux parties d’accorder la priorité à la coordination dans la réponse à l’épidémie, de favoriser un rétablissement durable, de coopérer pour relever efficacement les défis émergents, conformément à l'esprit de l'Année de la coopération pour le développement durable 2021 ASEAN-Chine. Il a également souligné l'importance de promouvoir le commerce, l'investissement et la coopération au développement de la sous-région ; réduire les écarts de développement, dont l’adoption du cadre de la coopération Mékong-Lancang.

M. Dung a souhaité que des deux parties contribuent activement à assurer un environnement de paix, de sûreté et de stabilité ; le respect du droit, la retenue et le règlement pacifique des différends ; continuent à se coordonner étroitement pour mettre en œuvre pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale et s'efforcer d'élaborer un Code de conduite efficace et efficient en Mer Orientale, conformément au droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Le représentant chinois, - ministre assistant des Affaires étrangères Wu Jianghao, a réaffirmé l’importance accordée à l'ASEAN et a souhaité rehausser le partenariat ASEAN-Chine à un nouveau niveau.

Les deux parties ont convenu de se coordonner étroitement dans le contrôle et la prévention du COVID-19. La Chine s'est engagée à fournir des vaccins aux pays, dont ceux de l’ASEAN, et à se joindre à ce bloc régional pour mettre en œuvre le plan directeur de rétablissement.
Elles ont également souligné la nécessité de renforcer la résilience au coronavirus, tout en intensifiant les efforts de relèvement et en promouvant la coopération.

Les pays de l’ASEAN se sont félicités de la ratification rapide par la Chine du Partenariat régional économique global (RCEP) en mars 2021. Ils ont souligné la nécessité de travailler ensemble pour assurer un environnement de paix, de sécurité, de stabilité et de respect du droit ; de créer des conditions favorables à la lutte contre l’épidémie dans la région, y compris la Mer Orientale.

La Chine s'est félicitée des résultats de la réunion des dirigeants de l'ASEAN, tenue le 24 avril, a soutenu le rôle de l'ASEAN dans la promotion du dialogue et de la réconciliation pour aider le Myanmar à trouver des solutions pour sa situation.

L’ASEAN et la Chine partageaient le point de vue selon lequel, malgré le COVID-19, la coopération ASEAN-Chine se développait toujours bien. La Chine et l'ASEAN sont devenues les principaux partenaires commerciaux au cours de l'année passée.

Les deux parties ont enfin convenu de tenir la réunion ministérielle spéciale ASEAN-Chine au début de juin 2021. -VNA/VI