20/04/2021 07:45 GMT+7 print

La confiance et le dialogue sont essentiels pour une paix durable (président Nguyen Xuan Phuc)

En tant que président du Conseil de sécurité de l’ONU en avril 2021, le président Nguyen Xuan Phuc a présidé le 19 avril un débat ouvert de haut niveau sur le sujet «Renforcement de la coopération entre l’ONU et les organisations régionales pour promouvoir l’instauration de la confiance et le dialogue en matière de
prévention et de règlement des conflits».

Le débat est organisé sous forme directe et en ligne avec la participation du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, l’ancien  du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-mun et des dirigeants et représentants de 15 pays membres du Conseil de sécurité et de cinq organisations régionales typiques.

C'est la première activité importante présidée par un haut dirigeant du pays indochinois au Conseil de sécurité, qui transmet un message du plus haut niveau sur l'orientation, la vision, l'aspiration au développement et la politique extérieure adoptée lors du XIIIe Congrès national du Parti communiste. du Vietnam, qui souligne l'indépendance, l'autodétermination, la paix, la coopération et l'amitié.

Il ratifie également la voix, la position, l'engagement et la contribution responsable de Hanoi au multilatéralisme, à l'ONU et aux efforts conjoints pour la paix et le développement dans le monde.

Les participants au débat. Photo : VNA/VI


Le Secrétaire général de l'ONU et les dirigeants des États membres du Conseil de sécurité ont apprécié l'initiative du Vietnam d'organiser cet événement et ont réitéré leur soutien à la promotion de la coopération entre les Nations Unies et les organisations régionales, ainsi qu'entre elles, dans la prévention et la résolution des conflits, notamment en instaurant la confiance. et le dialogue.

Ils ont également souligné la nécessité de continuer à soutenir la formation des mécanismes régionaux et d'accroître l'efficacité de la connexion entre eux et l'ONU.

Le président vietnamien Nguyen Xuan Phuc a souligné l'importance de la confiance et du dialogue dans les relations internationales, tout en appréciant les efforts de coopération entre l'ONU et les organisations régionales dans la prévention et la résolution des conflits.

Il a souligné les réalisations intégrales et importantes de l'ASEAN, dont le Vietnam fait partie, dans la consolidation d'une communauté régionale cohésive et adaptative, dans la promotion de la coopération et du dialogue avec l'ONU et ses partenaires, ainsi que comme pour promouvoir les dialogues et instaurer la confiance pour résoudre les problèmes de la région, y compris la situation en Mer Orientale et au Myanmar.

Il a proposé d'intensifier la connectivité entre l'ONU et les organisations régionales pour partager les connaissances, coordonner les efforts et tirer parti des atouts de chaque partie afin d'élargir la coopération et d'échanger des expériences.

Il a également appelé à promouvoir davantage le multilatéralisme, le respect de la Charte des Nations Unies et des droits internationaux, ainsi que des solutions inclusives et intégrales pour éliminer la pauvreté, les inégalités et la violence, qui sont les racines du conflit.

Dans le même temps, il propose que le Conseil de sécurité appuie les organisations régionales pour promouvoir leur rôle, tandis que ces mécanismes devraient jouer un rôle moteur dans la prévention et le règlement des conflits, conformément au droit international, en particulier à la Charte des Nations Unies.

A cette occasion, il a affirmé la détermination du Vietnam à achever bien ses responsabilités internationales, portant la coopération entre l'ONU et les organisations régionales à un nouveau niveau, pour la paix, la sécurité et le développement dans le monde.
 

Un débat au sein du Conseil de sécurité de l'ONU. Photo : VNA/VI

Lors de la séance de discussion, la Déclaration présidentielle du Conseil de sécurité, proposée par le Vietnam, a été approuvée, qui vise à ratifier la connectivité entre l'ONU et les mécanismes régionaux de prévention et de résolution des conflits en instaurant la confiance et le dialogue.

La Déclaration appelle à assurer la cohésion et la complémentarité des efforts de coopération et appelle les organisations régionales à promouvoir leur rôle d'assistance et à donner aux membres des Nations Unies des conseils sur la prévention et la résolution des conflits, conformément à la Charte des Nations Unies et aux accords connexes.

La promotion de la coopération entre l'ONU et les mécanismes régionaux est l'une des priorités de Hanoï lorsqu'elle est membre non permanent du Conseil de sécurité. En janvier 2020, le Vietnam a présidé le premier débat sur la collaboration entre les Nations Unies et l'ASEAN pour la paix et la sécurité internationales.

En 2019, le Vietnam a été élu membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021, avec un nombre record de voix: 192 sur 193. En avril 2021, le Vietnam assume pour la deuxième fois la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU pendant son mandat 2020-2021.-VNA/VI