10/04/2021 15:01 GMT+7 print

Le village de M’Liêng, lieu de préservation de la culture M’nông

L’ancien village de M’Liêng, dans la commune de Dak Liêng, du district Lak, de la province de Dak Lak, est l’un des rares villages qui conserve encore les valeurs culturelles matérielles et immatérielles traditionnelles des Hauts Plateaux du Centre au Vietnam. A ce village situé au bord du lac Lak, on peut profiter de la nature sauvage et découvrir les us et coutumes du peuple M’nông.

M’Liêng est un beau village de maisons longues sur pilotis cernées de rangées de bambou. Le village compte 106 ménages, avec 560 personnes, dont 103 de l’ethnie M’nông Rlam. Les villageois exercent encore des métiers d’artisanat  et pratiquent les coutumes et les modes de vie typiques de la zone marécageuse du plateau de Dak Lak.

Les festivals culturels folkloriques annuels reflètent pleinement la culture des gongs, la culture matriarcale, la culture épique, et la culture culinaire diversifiée. De nombreuses familles  conservent encore le banc Kpan d’une longueur de plus de 20 mètres et d’une largeur de plus d’un mètre, ainsi que de nombreux gongs, jarres, tambours en cuir de buffle et d’éléphant. Y Dlum Teh, âgé de 86 ans, a conservé un ensemble de gongs anciens. Il en joue à l’occasion des fêtes traditionnelles du village et de sa famille. Selon lui, les gongs sont un trésor sacré qu’il faut garder et transmettre à ses descendants.


De beaux champs mènent au village M’Liêng.


Des maisons longues sur pilotis de l’ethnie M’nông dans le village de M’Liêng.


Un escalier en bois devant la maison sur pilotis.


Le toit de chaume d’une maison longue sur pilotis de l’ethnie M’nông.


Une ancienne maison longue sur pilotis restée intacte.


La terrasse de la maison est décorée par des tronçons de bois.


Un banian centenaire,  endroit sacré pour les M’nông.


Vie quotidienne d’un foyer M’nông.


Les villageois vivent de la pêche.


Des enfants dans le village.


On compte huit ensembles de gongs anciens, âgés de 100 à 200 ans dans le village de M’Liêng.


Le Service de la Culture, des Sports et du Tourisme de Dak Lak a organisé des classes pour sensibiliser les villageois à la conservation de l’Espace culturel des gongs.


Le village de M’Liêng compte trois groupes de joueurs de gongs et un groupe de jeunes chanteurs.


Beaucoup de touristes étrangers sont captivés par la beauté sauvage du village.

Il existe actuellement dans le village de M’Liêng 8 ensembles de gongs anciens âgés de 100 à 200 ans. En 2011, le service de la Culture, des Sports et du Tourisme a confié la conservation d’un ensemble de gongs au village de M’Liêng. En 2017, ce village a été choisi par le Comité populaire de la province de Dak Lak comme "village traditionnel pour le développement touristique communautaire"./.
 
Texte et Photos: Khánh Long, Công Đạt – Photos : Hà Vu