21/03/2021 13:33 GMT+7 print

Hô Chi Minh-Ville autorise la réouverture des bars, karaokés et discothèques

 Le Comité populaire de Ho Chi Minh-Ville a publié le 19 mars un document autorisant la réouverture des bars, des salons de karaoké et des discothèques.

La ville a fermé tous les établissements commerciaux et de services non nécessaires depuis le 9 février à midi dans le cadre des efforts visant à contenir la résurgence du COVID-19.

De nombreuses entreprises de services ont été autorisées à reprendre  le 9 mars, à l'exception des bars, des discothèques et des salons de karaoké.

Avec cette autorisation, le comité a exigé ces entreprises de services qu'elles appliquent strictement les mesures de prévention de l'épidémie, en particulier le port de masques, la désinfection des surfaces et la fourniture de désinfectants. Le personnel  doit suivre les mesures de protection guidées par les autorités sanitaires, et les clients doivent remplir des déclarations médicales électroniques pour permettre la recherche des contacts si nécessaire.

Les chefs de services, de secteurs et d'agences ainsi que les comités populaires de la ville de Thu Duc et d'autres arrondissements et districts sont sommés de continuer à appliquer strictement les directives du Premier ministre, du Comité directeur national de la prévention et du contrôle du COVID-19 ainsi que du ministère de la Santé et de la ville dans les mesures de prévention et de contrôle de la pandémie, dont le «message 5K».

Les sections locales sont invitées à renforcer les mesures de prévention et de contrôle du COVID-19, en particulier en portant un masque facial dans les lieux publics, en se lavant les mains et en gardant une distance de sécurité.

La ville a traversé 36 jours sans nouvelles infections locales. Au matin du 19 mars, Hô Chi Minh-Ville avait enregistré un total de 215 cas de COVID-19, dont 209 se sont rétablis.

Plus de 2.800 personnes sont toujours placées en quarantaine dans la ville.-VNA/VI