19/02/2021 09:01 GMT+7 print

Ile Phu Quôc, ville de rêve

L’île de Phu Quôc ou île d’émeraude (Ngoc), dans le district éponyme de la province de Kiên Giang (Sud), est devenue la première ville insulaire du pays. Ce changement de statut permettra d'en faire l’un des centres économiques, touristiques et de services de premier rang de la région et même du monde. Cela entre dans le cadre de la Vision stratégique du Vietnam qui vise à développer l’économie maritime en assurant la sécurité et la défense de ses zones maritimes ou insulaires.

Une paradis en pleine mer
 
D’une fenêtre de l’avion, l’île de Phu Quoc  ressemble à une voile verte gonflée de vent en pleine mer.  En partant en voiture de l’aéroport international de Phu Quôc vers le centre-ville, le touriste emprunte la rue Tran Hung Dao qui longe la côte ouest de l’île.  La mer  d’un côté et  la ville trépidante de l’autre laissent aux visiteurs des impressions inoubliables.


Sur près de 50 km du Sud au Nord de l’île, on voit de magnifiques plages restées vierges telles que Sao, Dai, Truong,  Ganh Dau, Khem, Thom….  La vie à Phu Quoc est fortement imprégnée de la culture littorale avec ses villages et ports de pêche, ses villages de métiers traditionnels de fabrication de  perles, de nuoc mam, de poivre… Cependant, la chose la plus attrayante est la cuisine locale composée de succulents plats à base de fruits de mer à des prix raisonnables. Pour cela, l’île de  Phu Quoc est toujours classée  par de grands journaux étrangers tels Forbes, CNN và Telegraph, comme une destination touristique à ne pas manquer.



L’île May Rut, l’une des îles les plus belles et vierges de l’île de Phu Quoc. Photo : Nguyên Luân 


L’île de Phu Quoc est connue pour ses splendides  plages. Photo : Lê Minh


De beaux cocotiers de Phu Quoc qui se répandent sur des plages. Photo : Tât Son 


Des touristes s’amusent au parc aquatique Hon Thom dont le Sun Groupe est maître d’investissement. Photo : archive 


Une plage aux eaux turquoises  de Phu Quoc. Photo : Nguyên Luân 


La pagode  Truc Lâm ou  la pagode Ho Quoc, l’un des lieux touristique religieux de Phu Quoc. Photo : Nguyên Luân

Un port aux paquebots de Phu Quoc qui permet au touriste de découvrir des îles parsemées autours de l’île principale. Photo : Tât Son 


Le marché nocturne de Phu Quoc. Photo : Lê Minh 


Une visite à Vinpearl Safari Phu Quoc est une expérience inoubliable pour les gens aimant les animaux sauvages. Photo : Tât Son 


L’aquarum Vinpearl Phu  Quoc. Photo: Nguyên Luân
 

L’île s’est classée en 2020, 7e parmi du groupe des 25  destinations émergentes, classées par la célèbre page web TripAdvisor.  Auparavant, en 2019, la page web de la chaîne de télévision américaine CNN avait élue Phu Quoc comme l’une des 19 meilleures destinations d’Asie pour ses magnifiques plages. La page a aussi inséré cette île vietnamienne dans la liste des 5 destinations touristiques d’Asie-Pacifique à visiter en automne  au moins une fois dans sa vie.

Phu Quoc   fut exploitée très tôt par les souverains de la dynastie des Nguyên, au 18e siècle, car elle fut habitée très tôt, ce dont témoignent  plusieurs sites culturels et historiques fortement imprégnés de la culture locale. 
L’auteur Venus Wong du journal britannique Telegraph a été  fasciné par la beauté vierge et magnifique du coucher du soleil sur la plage Truong de l’île de Phu Quoc,

Ces dernières années, une  vague d’investissements dans le secteur touristique  a donné à cette île une nouvelle  physionomie avec l’apparition de nouveaux complexes de loisirs aux normes internationales tels que Vinpearl Land, Sun World Hon Thom Nature Park, Vinpearl Safari, Casino Phú Quốc, le téléphérique An Thoi-Hon Thom…

Selon l’Administration nationale du Tourisme, le nombre de touristes  à Phu Quoc a augmenté  continuellement ces dernières années, de l'ordre de 20 à 30%/an. L’île a reçu en 2019, malgré l’épidémie de Covid-19,  près de 6 millions de touristes dont près d’un million d’étrangers. Cela montre l’énorme potentiel touristique de Phu Quoc qui promet de devenir une paradis  touristique du pays.


Ville impressionnante en pleine mer

"Pour faire de l’île  Phu Quoc un   paradis   touristique à hauteur d’autres stations balnéaires d’Asie du Sud-Est telles que  Phukhet (Thaïlande)  ou Bali (Indonésie) ou celles mondialement renommées des Maldives, de Hawaïi, de Venise… ou un centre financier ou de services de premier rang du monde tels Hong Kong ou Macao, la planification  doit être liée  à une Vision de 50 ans et plus  basée sur quatre piliers : industrie des loisirs,  tourisme,  services financiers et bancaires, économie marine", a estimé, lors de la cérémonie de création de la ville de Phu Quoc, le vice-Premier ministre permanent Truong Hoa Binh.

Dans l’immédiat, il faut faire des recherches et élaborer des politiques et mécanismes spécifiques telles que modèle d’administration urbaine maritime et insulaire,  politiques d’attraction de grands investisseurs… a-t-il ajouté.



La téléphérique Hon Thom est celle la plus longue du monde dont le  Sun Group est le maître d’investissement. Photo : Tât Son 

Le complexe de villégiature Premier Residences Phu Quoc Emerald Bay  se trouve sur la plage Khem, ville de Phu Quoc. Photo : Lê Minh


Un coin du centre urbain Sun Grand City An Thoi qui se trouve au Sud de l’île de Phu Quoc. Photo : Tât Son 


Le quartier Nord de l’île de Phu Quoc où s’implantent de nombreux projets du  Vingroup.  Photo : Tât Son


Le complexe de villégiature Premier Village Phu Quoc offre au touriste une expérience unique en pleine nature paisible et intacte. Photo : archive 
 

Plusieurs modernes centres urbains sont construits à Phu Quoc, première ville insulaire du Vietnam. Photo : archive 
 

Phu Quoc est réputée pour sa spécialité culinaire, le nuoc mam à haute tenue de protéines. Photo : Tât Son


Le métier traditionnel de Phu Quoc, la culture des huiles à perles. Photo : Lê Minh

L’aéroport international de Phu Quoc accueille, chaque année, des millions de touristes venant passer leurs  vacances ou chercher des occasions d’investissement. Photo: Nguyên Luân

Le boom économique et touristique à Phu Quoc saute aux yeux, à l’image de son aéroport international  qui se trouve au cœur de l’île, capable de recevoir de grands avions avec des lignes directes avec des pays asiatiques ou européens…

Son port international est capable de recevoir des paquebots d’une capacité de 5.000 à 6000 touristes. Un projet d’installation de câbles sous-marins d’une longueur de 57 km, le plus long   d’Asie du Sud-Est, a été déployé, préludant à une accélération du développement socio-économique et de l’attraction des investissements.

Voyant les énormes potentiels de développement de Phu Quoc, les groupes économiques puissants tels Vingroup, Sungroup, BIMgroup, CEOgroup, MIKgroup, Milltol…ont investi dans de grands projets. Phu Quoc a attiré, jusqu’à ce jour, 372 projets d’investissement, d’un fonds enregistré total estimé à 16,5 milliards d’USD dont plus de 300 millions d’USD d’investissements directs étrangers (IDE).

Le touriste voit, sur de magnifiques plages, des hôtels de luxe des groupes hôteliers internationaux : Marriott, Intercontinental, Hyatt, Movenpick, Novotel...


Selon Huynh Quang Hung, président du Comité populaire municipal de Phu Quoc, les investisseurs bénéficient des mécanismes  et politiques préférentiels accordés par le gouvernement. Ce pour faire de cette belle île l’une des plus belles villes insulaires du monde./.


La ville de Phu Quôc, d’une superficie de 589,23 km², se trouve dans le district insulaire de Phu Quoc, province de Kiên Giang (Sud),  dans le golfe de Thaïlande. Au large, outre l'île principale, existent diverses îles à savoir Thom, Dam, Xuong, Mong Tay, Mây Rut… ce qui créent  un paysage pittoresque.   Phu Quôc abrite deux quartiers, 7 communes, et sa population s'élève à 179.480 habitants.

 Texte : Thanh Hoa – Photos : Tât Son, Lê Minh, Nguyên Luân